Espace pour mieux Chercher

Mon Biillet de ce jpur adressé aux seniors en ce 30 septembre 2017

1Nous écoutons la Parole de ce jour :

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,51-56.

Paroles de Jésus 2016 6.jpg

Comme le temps approchait où Jésus allait être enlevé de ce monde, il prit avec courage la route de Jérusalem.

Il envoya des messagers devant lui ; ceux-ci se mirent en route et entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue.

Mais on refusa de le recevoir, parce qu'il se dirigeait vers Jérusalem.
Devant ce refus, les disciples Jacques et Jean intervinrent : « Seigneur, veux-tu que nous ordonnions que le feu tombe du ciel pour les détruire ? »
Mais Jésus se retourna et les interpella vivement.

Et ils partirent pour un autre village.

                       

2) Nous laissons la Parole résonner dans nos cœurs :

 

3) Nous relisons la Parole à la lumière de nos vies :

"Seigneur Jésus, le temps se fait proche, il est déjà là, se trouve au milieu de nous, où tu es "enlevé" et " élevé" de ce monde. Deux réalités inséparables, dont l'une est le chemin de ta mort en étant élevé sur la croix, l'autre celui de ta Résurrection en étant "Relevé" d'entre les morts.

Telle est ton inlassable chemin depuis que tu t'es dévoilé en notre humanité.

Tu ne vas pas à la mort avec la réjouissance au cœur, tu sais trop bien ce qu'il en coûte de mourir à soi-même pour rejoindre ton Père en passant par les autres.

Et pour te rendre au cœur de la ville très Sainte, qui est aussi le cœur de tout être en ce monde, tu choisis le chemin le plus court. Tu as besoin d'un appui pour cette marche qui n'est pas forcément triomphale ; c'est pourquoi tu envoies toujours des messagers préparer ta venue. Nous sommes tes messagers ou recevons la visite de ceux ou celles qui viennent préparer ton arrivée tout au cœur de nos vies, ou de la vie des autres.

Ta venue parmi nous est souvent le passage en cet endroit où nous avons du mal à t'accueillir, où chacun, dans un coin de son cœur, n'est pas tout à fait prêt à bien te recevoir.

Alors, messagers que nous sommes, nous essuyons un refus. Nous-mêmes, nous refusons peut-être de recevoir ceux qui se présentent en ton nom.

N'étant pas accueillis ou n'accueillant pas, il y a toujours des rapporteurs qui vont te voir pour avoir l'autorisation de donner une bonne leçon à ceux et celles qui refusent cet accueil.

Mais toi, Jésus, tu te retournes et interpelles vivement ceux qui rapportent ainsi. Tu n'obliges personne à t'accueillir tout en ouvrant son cœur à ta Présence quotidienne. Liberté souveraine qui laisse à chacun le choix de te faire une place dans sa vie ou de fermer la porte de son cœur.

Mais ce refus des hommes, nos propres refus parfois, signent déjà ta mort qui, à travers nous, se dévoile toujours.

C'est pourquoi, dans un amour inlassable, tu te diriges vers un autre espace de notre cœur, car tu n'abandonnes pas ceux et celles qui, un jour ou l'autre, refusent ta présence.

Seigneur Jésus, merci pour cette infatigable marche qui te conduit vers la mort par nos reniements personnels. Mais, dans le même temps, tu traces en chacun de nous une croix qui est déjà l'annonce de ton "Relèvement".

Michel GUERRE le 30 septembre 2017

parole-dieu-parole-vie.jpg



30/09/2017
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi