Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 14 FEVRIER 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 10,1-9.

En ce temps-là, parmi les disciples, le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre.

Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.

Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin.
Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : ‘Paix à cette maison.’ S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous.

Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.
Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté.

Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.”

Ouvriers pour la mission 3.jpg
                       

"Des chiffres et des lettres pour une mission à vivre"

Seigneur Jésus, en ce jour, tu envoies soixante-douze supplémentaires, et cela parmi les disciples déjà choisis pour la mission. Cela ne ferait donc qu'une partie de tes disciples. Alors combien étaient-ils au total ? Ils étaient certainement plus d'une centaine à marcher avec toi, Seigneur Jésus, sur les routes de Palestine. Impossible pour eux de passer inaperçus.

Cependant tu dis cette Parole : "les ouvriers sont peu nombreux pour la mission."

Tu envoies tes disciples deux par deux, cela fait donc trente-six binômes pour porter ta Bonne nouvelle dans toute la région, en passant de ville en ville.

Ces chiffres ne sont pas dus au hasard : trente-six, c'est trois fois douze. Le chiffre "trois" exprimant le chiffre parfait de l'unité. Le chiffre "Douze" est un nombre chargé de sens dans la tradition biblique.

Rappelons-nous les douze fils de Jacob qui ont fondé les douze tribus d'Israël, les Douze apôtres… Soixante-douze disciples supplémentaires ! Et le texte nous dit : « soixante-douze parmi ces disciples ». Il faut donc comprendre que ces soixante-douze-là ne sont qu’une partie de tes disciples, Seigneur Jésus.

Il nous faut donc entendre qu'ils étaient plus d'une centaine à marcher avec toi sur les routes de Palestine.

Ils ne passaient certainement pas inaperçus, et pourtant tu nous dis : "Les ouvriers sont peu nombreux".

Ouvriers pour la mission 13.jpg

Tu les envoies donc deux par deux tes disciples. Ils forment trente-six binômes pour porter ta bonne nouvelle dans la région, en passant de ville en ville.

Tous ces chiffres ne sont pas choisis au hasard : Trente-six, cela fait trois fois douze. Trois, étant le chiffre parfait de l'unité en ton Père, toi, le Fils bien-aimé et le Souffle d'amour.

Pour le chiffre Douze, il faut nous rappeler les douze fils de Jacob qui ont fondé les douze tribus d'Israël, les douze apôtres.

On trouve dans la Bible de nombreuses autres affectations, toutes positives, de ce nombre douze.

Nous devons comprendre l'envoi de ces soixante-douze comme une mission donnée à un grand nombre de personnes bien au-delà du cercle restreint de tes proches.

C'est pourquoi, nous sommes tous concernés par cet envoi en mission. C'est chacun de nous que tu envoies, Seigneur Jésus.

Ta parole ne trompe pas, si nous savons bien l'entendre :"Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson"

Personne n'est de trop ! C'est un appel à toutes les bonnes volontés.
Seigneur, tu précises à chacun et chacune d'entre nous ce que tu attends que nous fassions.

En premier lieu, tu nous demandes d'annoncer la paix, de demeurer chez les gens et de boire et manger ce qu'ils nous offrirons.

Nous devons vivre avec eux, être parmi eux, mais pas comme eux. Notre mission ne consiste pas à imiter le monde dans lequel nous sommes. C'est une tentation, et nombreux sont ceux et celles qui nous sollicitent en ce sens.

Comme toi, Seigneur Jésus, nous sommes dans le monde, mais pas du monde. Nous t'appartenons, Seigneur Jésus, c'est notre identité pour être signe au cœur de ce monde.

Puis tu nous demandes d'être auprès des malades, faute de pouvoir les guérir.

Mais notre mission est d'être à l'écoute des souffrances de chacun et de te les confier en communion d'amour dans notre prière.

Enfin, tu nous demandes d'annoncer ta Présence et d'annoncer un règne de relations humaines qui se retrouvent en relation avec toi et ton Père.

Faire cette annonce dans notre monde est tâche difficile, car ce monde fait bien des efforts pour ne pas te recevoir.

Mais tu nous as prévenus, nous sommes envoyés "comme des agneaux au milieu des loups."

La mission n'est pas impossible car quand ton Père nous demande, il nous donne de pouvoir.

Mettons-nous à l'œuvre de la mission demandée, car rien n'est impossible avec toi, Seigneur Jésus.

Michel GUERRE le 14 février 2017 

Ouvriers pour la mission 6.jpg



14/02/2017
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi