Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 14 MARS 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 23,1-12.

En ce temps-là, Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples,
et il déclara : « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire, faites-le et observez-le. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas.

Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter, et ils en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.

Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens : ils élargissent leurs phylactères et rallongent leurs franges ;
ils aiment les places d’honneur dans les dîners, les sièges d’honneur dans les synagogues et les salutations sur les places publiques ; ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.

Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères.

Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux.

Ne vous faites pas non plus donner le titre de maîtres, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ.

Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. »

Jésus et les Pharisiens 61.jpg
                       

"Entendre et bien comprendre la Parole"

Seigneur Jésus, il convient de bien entendre ce que les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Cet enseignement est légitime et ne peut être négligé. C'est un appel pour chacun et chacune d'entre nous à ne pas rester ignorants, à prendre le temps d'apprendre afin de mieux comprendre. Le risque est toujours grand de penser qu'avec Dieu, tout nous étant donné, nous n'avons rien à faire. C'est un devoir pour chacun de recevoir un enseignement et "d'apprendre à apprendre".

Tu nous le rappelles en disant ces paroles : "Pratiquez et observez tout ce qu'ils vous disent." Les "Chercheurs de Dieu", que nous sommes aussi, sont donc invités à l'intelligence des Ecritures. Il ne s'agit pas, pour autant, de nous glorifier de notre savoir, mais de le mettre à notre tour au service des autres en partageant Ta Parole, en écoutant les paroles qui dévoilent aussi TA PAROLE.

Tout cela, nous devons le vivre humblement, sans ostentation, sans donner à porter des fardeaux que nous ne voulons pas "remuer d'un petit doigt".

Porter la croix 2016 8.jpg

Ta Parole aujourd'hui est une invitation à nous aimer les uns les autres, en ne donnant à personne le titre de "Rabbi" ou de "maître". Car le seul enseignant est bien Dieu Notre Père. Il a besoin de nous pour que sa Parole soit communiquée aujourd'hui. L'Ecriture n'a de sens que si nous savons l'écrire pour aujourd'hui, tout en la traduisant sans pour autant la trahir.

Notre Maître, c'est bien toi, Jésus Christ. Nous n'en n'avons pas d'autres.

En cela, nous pouvons prendre le chemin du serviteur : "Le plus grand parmi vous sera votre serviteur". Nous savons désormais que nous devons mettre au service des autres ce que nous avons appris.

Et c'est alors qu'en nous baissant pour aider les plus pauvres, nous ressusciterons, ici et maintenant, dans une authentique manière d'être élevés sans avoir à se glorifier.

 

Nous pouvons maintenant prier avec ce psaume revisité par Michel GUERRE.

Psaume 50(49),7ab.8.13-14.16bc-17.21abc.23ab.

Écoute, mon peuple, je suis le Seigneur ton Dieu et je parle :
Vous tous les peuples du monde,  je vous prends à témoin.
Je ne vous accuse pas pour vos offrandes du cœur,
Elles sont toujours devant moi.

Je ne mangerai pas la chair des taureaux et des animaux.
Je ne boirai pas leur sang.  
Offrez à Dieu le sacrifice d'action de grâce,
accomplissez vos promesses envers moi.

Mais pourquoi réciter mes lois,
et garder mon alliance à ta bouche,
puisque vous n'aimez pas les reproches
et que vous rejettez  mes paroles ?

Un jour je vous donnerai ma chair à manger,

Signe de Bonne nouvelle pour tous les hommes.

Je verserai mon sang, signe de vie pour chacun d'entre vous. Sur ce point je ne peux garder le silence.

Et ce jour-là, vous me direz merci.

C'est aujourd'hui, Seigneur, que nous t'adressons ce merci, toi qui as porté nos fardeaux sous le poids de la croix, signe de toutes les rencontres que tu as faites à la croisée des chemins.

Michel GUERRE le 14 mars 2017

Porter la croix 15.jpg



14/03/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi