Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 14 OCTOBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,1-7.

En ce temps-là, comme la foule s’était rassemblée par milliers au point qu’on s’écrasait, Jésus, s’adressant d’abord à ses disciples, se mit à dire : « Méfiez-vous du levain des pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie.
Tout ce qui est couvert d’un voile sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu.
Aussi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu en pleine lumière, ce que vous aurez dit à l’oreille dans le fond de la maison sera proclamé sur les toits.

Je vous le dis, à vous mes amis : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et après cela ne peuvent rien faire de plus.

Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir d’envoyer dans la géhenne. Oui, je vous le dis : c’est celui-là que vous devez craindre.

Est-ce que l’on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous ? Or pas un seul n’est oublié au regard de Dieu.

À plus forte raison les cheveux de votre tête sont tous comptés. Soyez sans crainte : vous valez plus qu’une multitude de moineaux. »

Paroles de Jésus 2016 6.jpg
                       

"Proclamer que nous sommes aimés"

Seigneur Jésus, nous sommes bien au cœur de cette foule importante venue pour t'écouter. Compagnons sur le chemin entrepris avec toi, nous avons la surprise de recevoir tes paroles pour la mission donnée.

C'est une mise en garde que tu nous adresses ; c'est aussi une préparation de ce qui nous attend si nous ne craignons pas de dire ta Parole.

Nous devons nous méfier de l'apparence donnée par ceux et celles qui se targuent de connaître les lois et de les appliquer. Une telle attitude n'est que de la confiture étalée sur du pain afin de laisser croire qu'il n'est pas encore rassis. La tentation est grande de prendre cette allure en défendant la loi au mépris des personnes.

Seigneur, tu nous invites à parler "vrai" ! Car tout ce que nous dirons en cachette sera mis au grand jour, les murmures à l'oreille des autres seront clairement proclamés. Ta Parole est pour tous et ne peut rester la propriété de quelques privilégiés. Quand ta Parole devient notre Parole, nous ne pouvons la trahir en la murmurant à voix basse, fermant ainsi la porte à tous ceux qui ont le désir d'entendre et de communier avec toi.

S'il le faut, au Nom de ce que tu ES, nous aurons peut-être le corps brisé ! Mais notre cœur, bien habité de ton Amour, restera hors de portée de ceux qui ne peuvent rien faire d'autre que d'abîmer l'extérieur sans pouvoir entamer l'intérieur d'un ETRE. Si nous sommes blessés, nous ne serons pas entamés. 

Ce que nous devons craindre, c'est ce qui, en chacun de nous, est ce pouvoir de nous entraîner dans nos enfermements. Cette puissance peut nous réduire en cendres et fermer à jamais la Porte à Ta Parole. Comment la proclamer, si nous refusons de l'entendre ? Comment la faire entendre, si nous ne pouvons plus la proclamer ?

Pour entendre ta parole et pouvoir la proclamer, ll convient de faire silence en relisant la parole de ce chant : "SILENCE"

(Chanté par Gil Bernard sur des paroles de Charles Singer, musique de Michel WACKENHEIM.)

Silence, fais silence, ne jette pas la Parole aux ordures. Silence, fais silence, n'étrangle pas la Parole, la Parole.

Elle vivait, elle parlait. Maintenant, maintenant, elle est brisée, muselée la Parole. R/

 

R/ QU'ELLE VIENNE, QU'ELLE REVIENNE LA PAROLE COMME UNE ROSEE.

QU'ELLE VEILLE, QU'ELLE REVEILLE LA PAROLE COMME UNE CHANSON.

QU'ELLE VIENNE, QU'ELLE REVIENNE LA PAROLE COMME UNE EPEE.

QU'ELLE RESTE, QU'ELLE S'ARRETE LA PAROLE DANS VOS PRISONS.

 

Silence, fais silence, écoute la sentinelle près de toi. Silence, fais silence, ne chasse pas les muets, les muets.

Au commencement était la Parole, Elle vivait, elle chantait. Maintenant, maintenant, elle est blessée, exilée la Parole. R/

 

Silence, fais silence, la révolte est aussi née sur ton front. Silence, fais silence, tu as reçu un fardeau, un fardeau. Elle vivra, elle jugera. Maintenant, maintenant, Il faut crier, proclamer la Parole. R/

Mais, Seigneur, Tu es là pour chacun d'entre nous ! Nous sommes si précieux à tes yeux, comme aux yeux de ton Père, et donc aux yeux de Dieu que nous pouvons chanter : "Tout homme est une histoire sacrée, l'homme est à l'image de Dieu !"

En nous mettant entre tes mains, dans une confiance pleinement accordée, nous découvrirons que nous avons plus de valeur que tous les moineaux du monde.

Alors, qu'attendons-nous pour nous mettre en chemin et proclamer ta Parole ?

Michel GUERRE le 14 octobre 2016

Paroles de Jésus 2016 7.jpg



14/10/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi