Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 18 FEVRIER 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 9,2-13.

En ce temps-là, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus.
Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »

De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande.
Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! »

Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.

Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts.

Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ».

Ils l’interrogeaient : « Pourquoi les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? »

Jésus leur dit : « Certes, Élie vient d’abord pour remettre toute chose à sa place. Mais alors, pourquoi l’Écriture dit-elle, au sujet du Fils de l’homme, qu’il souffrira beaucoup et sera méprisé ? Eh bien ! Je vous le déclare : Élie est déjà venu, et ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu, comme l’Écriture le dit à son sujet. »

 Transfiguration de Jésus 2017 4.jpg
                     

"Laissons-nous transformer ! "

"Seigneur, aujourd'hui encore tu nous prends avec toi pour aller sur la montagne, ce lieu où souvent tu te retires afin de laisser enfanter en toi la Parole de Dieu. Pendant ce temps du dialogue intérieur que l'on nomme "prière", ton visage dévoile un visage autre, celui du Père, tes vêtements deviennent des vêtements de noces.

La relation se fait avec ces deux témoins du Premier Testament : Moïse et Elie. Ils évoquent avec toi ce départ, effacement de toi-même, par la mort infligée : "Oh Jérusalem, qu'as-tu fat des prophètes ?"

Nous n'avons pu veiller, accablés de sommeil ; mais le retour à la vie nous fait sentir le poids de ta présence, une présence d'amour, celle de ton Père, qui se dévoile en toute humanité par ces deux hommes qui sont à tes côtés.

Ton premier de cordée te demande de poursuivre cette joie d'une présence donnée. : "Dressons trois tentes, ces espaces de rencontres où se vit le dialogue dans le plus grand silence. Retrouvons ta Présence quand tout semble perdu, en nous rendant présents à l'Invisible dévoilé."

Une nuée, celle qui manifeste le Divin recherché, nous couvre de son ombre ; elle nous enfante à la Parole, par l'Esprit qui nous donne d'entendre :" Celui-ci est Mon Fils, celui que j'ai choisi, écoutez-le."

Jésus, ta Présence est en nous. Et nous avons besoin de ces temps de silence pour entendre à nouveau cette Parole à dire à nos frères et nos sœurs :"Tu es mon Fis bien-aimé, en toi j'ai mis tout mon amour"

Mission reçue, mission à vivre avec Toi, Jésus, désormais rencontré en toute humanité.

 

Approfondissons pour nous, ce que signifie voir l'Invisible dans le visible

La transfiguration est une expérience quotidienne, Seigneur Jésus, c'est la raison pour laquelle elle nous concerne directement dans notre vie. Encore faut-il apprendre à voir. Croyants ou pas, nous sommes un certain nombre à vivre cet évènement.

Quand nous croisons le visage de celui ou celle qui souffre, son regard est vivant. Dans le corps vieillissant, nous percevons une intensité qui change la figure de ceux et celles qui atteignent un certain âge.

Un jour ou l'autre, chez une personne qui passe inaperçue, nous voyons la lumière d'une présence.

Seigneur Jésus, nous pouvons donc vérifier que la transfiguration exprime ce qui est insondable et n'a jamais fini d'être compris. C'est ainsi que dans notre chair bien fragile, une ferveur, une lumière peuvent parfois se laisser entrevoir. Nous sommes des êtres dont la chair devient Parole :"Le Verbe s'est fait chair" dira ton Evangéliste Jean en parlant de toi, Seigneur Jésus. Notre chair témoigne bien que nous accueillons la vie, mais qu'elle ne vient pas de nous. La vie vient de plus loin que nous. Ce que nous trouvons beau dans certains corps abîmés, c'est l'évidence de la vie dans laquelle Dieu se manifeste.

Seigneur, par ton visage visible qui nous dévoile l'Invisible, tu nous invites aujourd'hui à vivre cette expérience du dévoilement de la VIE dernière ton apparent visage. Nous pouvons percevoir cette lumière d'une vie inconnue qui vient d'ailleurs.

La lumière se manifeste largement dans tout ce qui fait ta personne : ton corps et tes vêtements. Cette lumière s'étend même à d'autres personnes que sont Moïse et Elie.

Ton Père a créé le visible que nous avons de la difficulté à voir.

Car c'est dans le quotidien que se révèle ton Père. Nous pouvons le rencontrer dans la chair de ceux qui t'accueillent. Et cela n'est pas réservé à ceux et celles qui te donnent leur confiance.

Il y a des personnes qui, parfois sans te connaître, comprennent que la vie vient de plus loin. Nous ne maîtrisons pas la vie, nous ne la fabriquons pas. C'est notre chair qui devient poreuse pour laisser transparaître la vie qui nous vient de ton Père.

Et c'est ainsi que notre chair s'ouvre à toi, Seigneur. Tu es la voie, la vérité et la Vie que nous recevons de toi.

Jésus, tu es transfiguré d'une manière unique dans cet aujourd'hui. Mais nous pouvons voir des êtres transfigurés en les croisant sur nos chemins.

Si nous savons accueillir cette VIE venue de plus loin que nous, c'est par la force du Souffle de ton Esprit.

C'est à cela que tu nous éduques Seigneur Jésus. Tu nous apprends à voir ce que nous ne voyons pas. C'est tout le sens de ta transfiguration.

Après cette expérience, nous ne te voyons plus comme avant. Tu es pourtant le même, mais nous avons pu entendre le poids de ton Amour.

Michel GUERRE le 18 février 2017

Transfiguration de Jésus 2017 1.jpg



18/02/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi