Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 18 NOVEMBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 19,45-48.

En ce temps-là, entré dans le Temple, Jésus se mit à en expulser les vendeurs. Il leur déclarait : « Il est écrit : ‘Ma maison sera une maison de prière’. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. »

Et il était chaque jour dans le Temple pour enseigner. Les grands prêtres et les scribes, ainsi que les notables, cherchaient à le faire mourir, mais ils ne trouvaient pas ce qu’ils pourraient faire ; en effet, le peuple tout entier, suspendu à ses lèvres, l’écoutait.

 Jésus et le temple 32.png
                     

"Ma maison est une maison de prière"

 

1) Descriptif de l'évènement raconté par Saint Luc :

Seigneur Jésus, ton Evangéliste saint Luc nous raconte cet évènement peu courant de l'expulsion que tu fais des marchands du Temple de Jérusalem. Ce récit de ta surprenante colère est moins dur, dans les gestes et les paroles, que celui que nous rapporte saint Jean que nous avions médité et prié un certain 9 novembre 2016.

Mais en joignant l'acte à la parole, tu redoubles la force des paroles du prophète Jérémie : "Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits." (Jérémie 7, 11)

Saint Luc place cet évènement le jour où tu entres à Jérusalem, acclamé par la foule avec ses rameaux. Il y a en cela un contraste saisissant. Tu ne rejettes pas le Temple puisque tu y enseignes chaque jour. Mais tu dénonces tout ce qui nous détourne du véritable culte que nous devons rendre à Dieu.

C'est en ce lieu même que se nouent le drame et le complot qui visent à te faire mourir, comme certains prophètes avant toi. Ta parole ne laisse personne indifférent : le peuple l'écoute, les responsables religieux veulent te faire taire.

Jésus et le Temple 22.png

2) A quelle démarche tu nous appelles aujourd'hui ?

Tu nous invites à nous demander comment, en notre communauté rassemblée pour la prière, nous pouvons être le signe sacré de ta Présence dans ce monde où la haine l'emporte sur l'amour des autres. Réunis en ton nom, nous dévoilons ta Présence au milieu de nous et des autres.

Tu nous appelles aussi, d'une manière personnelle, à nous demander si, dans le quotidien de nos vies, nous sommes une demeure de prière dans laquelle les marchandages sont exclus avec toi et avec les autres. Vivons-nous la gratuité dans tout ce que nous entreprenons ? Nous ne sommes pas des bâtiments, mais nous sommes ta parole et tes actes à vivre en toute gratuité.

Le jour de notre baptême, il nous a été dit que chacun de nous était désormais ton Temple, signe de la présence de Dieu. Dans nos faiblesses et nos fragilités, comment, dans notre faiblesse et nos fragilités, laissons-nous ton Esprit nous habiter et la prière habiter notre demeure intérieure ?

Certains veulent t'écarter de leur chemin et te faire taire.

Mais nous sommes nombreux à vouloir t'écouter et mettre en pratique la parole que tu viens de nous rappeler en citant le prophète Jérémie : "Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits."

Evitons de faire de nos prières des marchandages afin d'avoir toujours raison. Faisons de notre demeure un espace de rencontres dans lequel l'écoute de l'autre est première, car il est aussi ton porte-parole.

Michel GUERRE le 18 novembre 2016

Jésus dans le Temple 1.jpg



18/11/2016
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi