Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 19 DECEMBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,5-25.

Il y avait, au temps d’Hérode le Grand, roi de Judée, un prêtre du groupe d’Abia, nommé Zacharie. Sa femme aussi était descendante d’Aaron ; elle s’appelait Élisabeth.

Ils étaient l’un et l’autre des justes devant Dieu : ils suivaient tous les commandements et les préceptes du Seigneur de façon irréprochable.

Ils n’avaient pas d’enfant, car Élisabeth était stérile et, de plus, ils étaient l’un et l’autre avancés en âge.

Or, tandis que Zacharie, durant la période attribuée aux prêtres de son groupe, assurait le service du culte devant Dieu, il fut désigné par le sort, suivant l’usage des prêtres, pour aller offrir l’encens dans le sanctuaire du Seigneur.

Toute la multitude du peuple était en prière au dehors, à l’heure de l’offrande de l’encens.

L’ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l’autel de l’encens.

À sa vue, Zacharie fut bouleversé et la crainte le saisit.
L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée : ta femme Élisabeth mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean.

Tu seras dans la joie et l’allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance, car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira pas de vin ni de boisson forte, et il sera rempli d’Esprit Saint dès le ventre de sa mère ;
il fera revenir de nombreux fils d’Israël au Seigneur leur Dieu ;
il marchera devant, en présence du Seigneur, avec l’esprit et la puissance du prophète Élie, pour faire revenir le cœur des pères vers leurs enfants, ramener les rebelles à la sagesse des justes, et préparer au Seigneur un peuple bien disposé. »

Alors Zacharie dit à l’ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, en effet, je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge. »

L’ange lui répondit : « Je suis Gabriel et je me tiens en présence de Dieu. J’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle.

Mais voici que tu seras réduit au silence et, jusqu’au jour où cela se réalisera, tu ne pourras plus parler, parce que tu n’as pas cru à mes paroles ; celles-ci s’accompliront en leur temps. »

Le peuple attendait Zacharie et s’étonnait qu’il s’attarde dans le sanctuaire.

Quand il sortit, il ne pouvait pas leur parler, et ils comprirent que, dans le sanctuaire, il avait eu une vision. Il leur faisait des signes et restait muet.
Lorsqu’il eut achevé son temps de service liturgique, il repartit chez lui.

Quelque temps plus tard, sa femme Élisabeth conçut un enfant. Pendant cinq mois, elle garda le secret. Elle se disait : « Voilà ce que le Seigneur a fait pour moi, en ces jours où il a posé son regard pour effacer ce qui était ma honte devant les hommes. »

Annonce à Zacharie 1.jpg
                       

 Pour ceux et celles qui trouveraient cette lecture de l'Evangile un peu longue, voici une proposition d'une lecture brève.

"Au temps d’Hérode le Grand, Zacharie, un prêtre de la descendance d’Aaron, remplit son tour de service sacerdotal au temple. Au moment de la prière du soir, il entre dans le Saint, la première partie du temple, pour faire brûler de l’encens. L’ange Gabriel lui apparaît pour lui annoncer qu’il aura un fils qu’il nommera Jean. Sa naissance sera une cause d’allégresse. L’esprit du Seigneur l’accompagnera et il aura la puissance du prophète Élie pour préparer au Seigneur un peuple capable de l’accueillir. A cause de son âge et de la stérilité d’Élisabeth, Zacharie a des doutes. L’ange se nomme et dit qu’il a été envoyé par Dieu pour annoncer-cette-bonne-nouvelle (“évangéliser”). A cause de son doute, Zacharie devra rester muet. Le peuple qui attend dehors comprend que Zacharie a eu une vision. Quelque temps plus tard, Élisabeth devint enceinte. Elle loue le Seigneur pour lui avoir accordé cette grâce."

Annonce à Zacharie 8.gif

Nous sommes invités à une RENAISSANCE afin de mettre au monde LA PAROLE DE DIEU.

Seigneur Jésus, voilà que ton Evangéliste Luc nous invite à remonter dans le temps afin que nous prenions conscience que la Présence de Dieu dans l'histoire est bien de tous les temps.

A part certains détails, qui ont leur importance, cette Présence se manifeste en des termes souvent analogues.

L'ange est ce messager de Dieu, car Dieu ne peut être nommé, qui fait une annonce importante à Marie ta mère, devenue la mère de tous les hommes, à Joseph afin qu'il devienne ton père sur la terre.

Et aujourd'hui, avec les mêmes mots dans la salutation, c'est à Zacharie que révélation est faite : "L’ange du Seigneur lui apparut debout à droite de l’autel de l’encens. En le voyant, Zacharie fut bouleversé et saisi de crainte. L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été entendue : ta femme Élisabeth te donnera un fils, et tu le nommeras Jean."

Plus loin, la même interrogation surgira :"Mais Zacharie dit à l’ange : « Comment vais-je savoir que cela arrivera ? Moi, je suis un vieil homme, et ma femme aussi est âgée. »

Cette interrogation, à l'inverse de Marie, n'est pas simplement une demande pour comprendre, elle porte un doute exprimé sur le pouvoir d'amour de la part de Dieu.

C'est alors que l'ange répond : « Je suis Gabriel ; je me tiens en présence de Dieu, et j’ai été envoyé pour te parler et pour t’annoncer cette bonne nouvelle. Mais voici que tu devras garder le silence, et tu ne pourras plus parler jusqu’au jour où cela se réalisera, parce que tu n’as pas cru à mes paroles : elles s’accompliront lorsque leur temps viendra. »

Seigneur, elle est fréquente cette demande que tu nous adresses, celle de te faire confiance.

Mais nous connaissons des jours où la confiance est plus difficile à donner, et c'est alors que nous gardons le silence, non par mauvaise humeur, mais parce que ce temps-là est nécessaire à une maturation nouvelle qui permet de comprendre la place que nous devons laisser à la Parole de ton Père qui se donne en toute vérité.

Rappelons-nous avec émerveillement le psaume de ce jour : "Seigneur, Tu es mon Espérance, mon Soutien dès avant ma naissance, Tu m'as choisi dès le ventre de ma mère, Tu m'as instruit dès ma jeunesse".

Seigneur, Il nous faut donc apprendre que nous sommes aimés de toute éternité par Dieu qui se manifeste en ses messagers pour nous dire que nous sommes sa demeure.

Comme l'écrivait le père Maurice Zundel (+ 10 août 1975) : "Toutes les cathédrales du monde ne sont rien auprès de cette cathédrale de nous-mêmes où Dieu demeure réellement et où Il veut Se communiquer... Chacun de nous a reçu de Dieu un trait de Son Visage Infini pour le manifester".

Telle est la conception qui se fait en chacun d'entre nous. Et c'est ainsi que pour Marie et Joseph, pour Zacharie et Elisabeth, le silence va laisser sa place à une Parole qui est un enfant.

Cette Parole, c'est toi, Seigneur Jésus, qui est Parole de Dieu traversant toute l'histoire des hommes, Parole que nous célèbrerons au jour de la Nativité.

Pour Marie et Joseph, Zacharie et Elisabeth, et bien d'autres encore en remontant l'histoire de Dieu avec les hommes, pour nous-mêmes enfin, le silence fera place à une Autre Parole qu'il nous faudra accueillir et partager.

Seigneur, nous sommes invités à une RENAISSANCE afin de mettre au monde LA PAROLE DE DIEU.

Michel GUERRE le 19 décembre 2016

Annonce à Zacharie.jpg



19/12/2016
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi