Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 2 MARS 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,22-25.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, le troisième jour, il ressuscite.»

Il leur disait à tous : « Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour et qu’il me suive.

Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la sauvera. »

Quel avantage un homme aura-t-il à gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même ? »

Porter la croix 15.jpg
                       

" Marcher avec Jésus, c'est aller jusqu'au bout de l'Amour"

 

Seigneur Jésus, en ce temps du "cœur'aime", dans cette seule parole, tu traces le chemin de toute ton existence.

C'est en tant qu'homme, relié à l'humanité entière, que ta souffrance s'amplifie. Il ne s'agit pas simplement de ta souffrance personnelle, mais de la souffrance de ceux et celles qui, avec toi, parcourent ce même chemin d'amour.

Etant pleinement relié à toute l'humanité, tu es rejeté par les anciens, ceux qui font figure de sages en notre société.

De la même manière, les grands prêtres, ceux qui sont au service de l'offrande à l'égard de Dieu, renient la grandeur et la profondeur de ton humanité.

Enfin, ceux qui sont habilités à dire leur savoir, si fiers de leurs pouvoirs, refusent d'entendre une autre parole que la leur et ils te rejettent aussi.

Tu seras mis à mort afin que tes paroles et tes actes d'amour en pleine humanité soient pour toujours effacés par ceux qui ne supportent pas de se voir supplanter.

Trois jours, chiffre de toutes les relations, ont alors traversé toute l'humanité afin de célébrer ton "Relèvement".

Et ce chemin d'amour que tu prends aujourd'hui, c'est celui que tu nous proposes d'emprunter, si nous voulons marcher avec toi.

Porter la croix 17.png

Tu ne nous invites pas à choisir ce chemin comme une mise à mort sous le poids des souffrances à porter. Notre stupidité nous pousse à croire que nos souffrances sont voulues pour nous purifier de nos cibles manquées. Il ne faut pas souffrir soi-même pour énoncer de telles stupidités.

Non, c'est tout autrement que tu traverses l'histoire et que tu nous traverses en nous montrant la croisée des chemins, là où se font les rencontres avec les autres.

C'est un chemin d'amour que tu nous montres, un chemin sur lequel la rencontre avec les autres est une nécessité. Une telle démarche suppose de renoncer à n'être que soi-même et de faire une place à ceux qui sont rejetés, éloignés de cette humanité. C'est en perdant nos prérogatives pour le service des autres que nous pourrons saluer avec respect l'humanité en chacun de nous.

A quoi cela nous servirait-il de posséder le monde entier, si nous devions nous perdre en ruinant ce qui fait la richesse de notre humanité ?

Seigneur Jésus, tu es notre premier de cordée sur ce chemin d'humanité. Tu traverses l'histoire par ton amour donné jusqu'au bout, et tu nous traverses aussi d'un amour infini.

Michel GUERRE LE 2 MARS 2017

Porter la croix 21.jpg



02/03/2017
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi