Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 20 JANVIER 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,13-19.

En ce temps-là, Jésus gravit la montagne, et il appela ceux qu’il voulait. Ils vinrent auprès de lui, et il en institua douze pour qu’ils soient avec lui et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle
avec le pouvoir d’expulser les démons.

Donc, il établit les Douze : Pierre – c’est le nom qu’il donna à Simon –,
Jacques, fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques – il leur donna le nom de « Boanerguès », c’est-à-dire : « Fils du tonnerre » –,
André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques, fils d’Alphée, Thaddée, Simon le Zélote, et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.

Choix des Douze 27.jpg
                       

Le choix des Douze et naissance de l'Eglise

 

Préalable :

Seigneur Jésus, saint Marc nous présente non seulement l’institution des douze disciples de Jésus appelés apôtres, mais également l’annonce de la future Église que le Credo défini comme apostolique. Apôtre venant du grec ecclésiastique apostolos signifiant envoyé de Dieu.
Un parallèle peut être établi entre l’histoire de l’ancienne Alliance et des douze tribus d’Israël de l’Ancien Testament dans cette élection des douze apôtres dans le contexte de la nouvelle Alliance avec toi, Jésus Christ dans le Nouveau Testament.

Seigneur Jésus, dans le même ordre d’idée, nous pouvons également rapprocher ce que nous dit saint Marc avec le dialogue entre Dieu et Moïse face au buisson ardent sur le mont Sinaï (Ex 3, 1-6). En effet, l’initiative de ton appel insinue la réponse consentante des douze élus disant “ nous voici ”. Dans le livre de l’Exode lorsque Dieu du milieu du buisson appelle Moïse, ce dernier répond “ me voici ” (Ex 3, 4). Dans les deux cas (Moïse appelé par Dieu et les douze appelés par toi, Jésus), le récit a lieu sur une montagne. Une manière de nous éloigner du monde et des foules. L’idée d’élévation spirituelle ne fait aucun doute.

Par son appel du haut d’une montagne, Jésus, tu es le fondateur de la nouvelle Alliance, l’instigateur de l’Église nouvelle. Tu vas confier à tes douze disciples la mission de propager la Bonne Nouvelle et le pouvoir de chasser les mauvais esprits (Mc 3, 14-15). Les apôtres deviennent en quelque sorte les prophètes de cette nouvelle Alliance à l’image des douze prophètes mineurs de l’Ancien Testament : Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habaquq, Sophonie, Aggée, Zacharie et Malachie.
De même que les apôtres ont été les témoins des événements majeurs de ta vie, Jésus, et de tes enseignements, nous devons être les témoins de l’Église bâtie sur ta pierre angulaire afin de devenir les enfants du Père éternel qui est aux cieux (Mt 5, 45)

Choix des Douze 29.jpg
.

"Nous aimons ton Eglise"

"Seigneur Jésus, essayons maintenant d'une manière bien maladroite et qui ne conviendra pas forcément à tous ceux et celles qui liront ces paroles de redire notre confiance en ton Eglise.

Nous aimons les « chercheurs de sens » et n’éprouvons pas le désir d’exclure ceux qui ne sont pas conformes à la doctrine de « l’ÉGLISE, UNE, SAINTE, CATHOLIQUE, APOSTOLIQUE et ‘ROMAINE’. »

- Nous aimons l’Eglise quand elle reste suffisamment ouverte pour porter la lumière et ne pas se prendre pour la lumière. Elle est l’Eglise fondée sur Jésus-Christ, Celui que l’Apôtre Pierre désigna comme la Pierre Angulaire.

- Nous aimons l’Eglise qui accepte les différences, Celle qui cherche à unir et non à unifier. Elle respecte les personnes et tient compte des libertés, c’est ce qui fait son unité !

- Nous aimons l’Eglise quand elle s’ouvre à la Source (Dieu) pour l’accueillir et non la retenir : Elle dévoile la sainteté non pas comme un modèle à imiter, mais comme une transparence qui laisse entrevoir une manière d’aimer en se donnant, sans jamais posséder. C’est ce qui fait sa sainteté !

- Nous aimons l’Eglise quand elle s’ouvre à tous, sans faire de différences, acceptant de comprendre et d’apprendre à apprendre. Elle se donne les moyens de traduire sans trahir pour les hommes de son temps. Elle invite au partage de la Parole sans jamais la confisquer. Accueillante à tous, elle ne met la main sur personne : C’est ce qui fait sa catholicité !

- Nous aimons l’Eglise qui prend appui sur les Apôtres afin d’annoncer pour aujourd’hui la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Elle a conscience d’être un peuple de prêtres (serviteurs) de Prophètes (porteurs de la Parole) et de Rois (chercheurs de relations). Elle reste ouverte à des formes nouvelles dans les services à partager : c’est ce qui fait son Apostolicité !

- Nous aimons l’Eglise quand elle a du respect pour l’Evêque de Rome désigné pour faire des ponts entre les hommes ; c’est le côté Romain de son identité.

- Nous aimons cette Eglise qui respecte celui qui est le « choisi » au point d’être nommé « papa ». C’est un Bon Pasteur qui rassemble le peuple de Dieu et préside à la charité de toutes les Eglises qui sont elles-mêmes servies par l’Evêque du lieu, les prêtres et les diacres, les laïcs désignés comme serviteurs de la communauté.

- Nous aimons cette Eglise quand elle est « porte ouverte » sur toute l’humanité. Elle revêt cet habit dont Jésus se servit pour laver les pieds de ses amis, indiquant par ce geste que c’est en servant les autres que se fait le passage par l’humain pour conduire au Divin.

NOUS REDISONS NOTRE CONFIANCE en Eglise ! Elle est fondée sur Jésus-Christ, Elle a trouvé un son second Souffle dans le deuxième concile de VATICAN.

NOUS REDISONS NOTRE ESPERANCE en Eglise ! Le SOUFFLE qui l’anime la conduira toujours pour aller de l’avant.

NOUS REDISONS NOTRE AMOUR en EGLISE ! Elle est infiniment traversée par cet AMOUR de Dieu, par cet AMOUR des autres !  C’est ainsi qu’elle revêt son bel habit de noces.

Seigneur Jésus, tu n'as jamais ligoté la Parole. C'est pourquoi, tout en respectant l'acte de foi formulé par ton Eglise, il apparaît convenable d'utiliser nos mots pour mieux te signifier notre Amour. Tu nous as fait le cadeau de cette annonce à tes Apôtres, à notre tour, si nous le désirons, de faire ce même cadeau de ta Bonne Nouvelle à dire en EGLISE.

Michel GUERRE le 20 janvier 2017

Choix des Douze 28.jpg




20/01/2017
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi