Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 23 JANVIER 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,22-30.

En ce temps-là, les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Il est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. »

Les appelant près de lui, Jésus leur dit en parabole : « Comment Satan peut-il expulser Satan ?

Si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut pas tenir.
Si les gens d’une même maison se divisent entre eux, ces gens ne pourront pas tenir.

Si Satan s’est dressé contre lui-même, s’il est divisé, il ne peut pas tenir ; c’en est fini de lui.

Mais personne ne peut entrer dans la maison d’un homme fort et piller ses biens, s’il ne l’a d’abord ligoté. Alors seulement il pillera sa maison.
Amen, je vous le dis : Tout sera pardonné aux enfants des hommes : leurs péchés et les blasphèmes qu’ils auront proférés.
Mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours. »
Jésus parla ainsi parce qu’ils avaient dit : « Il est possédé par un esprit impur. »

 Jésus chasse les démons 15.jpg
                     

"Apprendre à se battre pour ne pas couper les relations"

Jésus, tu es à l'inverse de ce qui divise : ta Parole n'est ni un jugement, ni une condamnation. Elle est une mise en garde afin de ne pas tomber dans l'engrenage de la destruction, de l'autodestruction.

Quand, dans nos réseaux de relations, la division s'installe, le réseau se défait et le tissu se déchire.

Quand dans nos familles, pour des raisons diverses et parfois bien différentes, la division s'établit, la famille se détruit et la haine prend corps, ce qui est pire encore que l'indifférence qui est un signe la mort.

En tout ceci, le "Diviseur" "Satan" dont le nom s'apparente à "diabolos" (celui qui divise) reçoit un nom car il s'introduit comme une personne qui casse les relations, mais cette réalité n'est que la conséquence de nos propres divisions. Il n'y a pas à l'extérieur de nous, ou même à l'intérieur, un être irresponsable qui tirerait les ficelles qui nous retiennent aux autres. Tout ceci est en nous, et nous sommes responsables, capables de réponses aux évènements divers qui se produisent en nous.

C'est la raison pour laquelle, dans nos cibles manquées, nous gardons la possibilité de remonter la pente.

Il en est une cependant qui déchire à jamais, c'est ce que Jésus appelle le "péché contre l'Esprit". C'est le refus librement consenti d'être aimé et d'aimer. Cette possibilité est le fruit de notre "originelle liberté", le plus beau cadeau qui nous est donné de toute éternité. Mais personne, même pas Celui qui en est la Source, ne peut aller contre celui ou celle qui ferait un tel choix. Libres et responsables, nous pouvons dire un "NON" à ce don de l'Amour. Nous mettons Dieu en échec, et Dieu, dans le respect de nos personnes, ne peut rien contre un tel refus. Tel est le "péché contre l'Esprit", le "Blasphème", injure irréparable, puisque nous ne voulons pas qu'elle le soit. Refus définitif d'une rencontre de l'autre et qui devient alors refus définitif de la rencontre avec Dieu.

Seigneur, en ce jour, tu viens nous rappeler qu'il est toujours possible de remonter la pente de nos cibles manquées, celles qui s'installent en nous afin de diviser. Tu es le compagnon fidèle dans nos infidélités.

Mais tu nous invites aussi à prendre la mesure du grand cadeau qui nous est fait dans cette originelle liberté. Toi que l'on nomme "le tout-puissant'", tu acceptes, dans la déchirure de ton Amour blessé, d'être mis en échec par notre refus définitif d'être aimé et d'aimer.

Puissions-nous ne jamais manquer la confiance qui nous conduirait dans une telle impasse ! Nous voulons nous appuyer sur cet Esprit d'Amour reçu depuis toujours.

Ta porte est à jamais ouverte, encore faut-il entrer. Et ce pas, toujours à faire et à refaire, nous appartient.

Marie, Femme du "OUI", nous ouvre le chemin.

Jésus, tu pries en nous, et avec nous, pour que notre confiance soit gardée.

Michel GUERRE le 23 janvier 2017

Jésus chasse les démons 7.jpg



23/01/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi