Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 25 NOVEMBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 21,29-33.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples cette parabole :

« Voyez le figuier et tous les autres arbres. Regardez-les : dès qu’ils bourgeonnent, vous savez que l’été est tout proche.

De même, vous aussi, lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de Dieu est proche.

Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas sans que tout cela n’arrive.
Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas.

Signes des temps 40.jpg
                       

"Passer de l'espoir à l'espérance"

Seigneur Jésus, ton insistance à nous parler de ton "Avènement", nous montre bien l'abolissement du temps dans ton Histoire qui devient notre histoire.

La liturgie de ton Eglise nous fait entrer dans le temps de l'Avent, prélude de celui de ta naissance au monde, en ce dévoilement de ton humanité.

Mais les paroles énoncées depuis quelques jours déjà nous invitent à penser que tu n'es pas très éloigné du moment de ta mort, passage qui ouvre sur une autre dimension de ton ETRE.

Nul d'entre nous n'échappe à ce moment ultime et décisif. C'est sans doute la raison pour laquelle ton Histoire devenant notre histoire, tu nous enseignes la manière d'en saisir l'importance.

Et c'est bien ici que nous sommes appelés à passer de "l'espoir à l'espérance".

L'espoir est une hypothèse par laquelle nous disons que l'on ne sait pas, qu'il y a, peut-être, quelque chose après la mort. Mais il n'y a pas de réponses qui nous viennent d'un au-delà éventuel. Nous n'entendons jamais la voix de ceux et celles qui nous ont quittés. L'imaginaire peut se fonder là-dessus chez certains d'entre nous, mais ce n'est qu'une chimère entretenue.

L'espérance est fondée sur la confiance accordée à tes Paroles, Seigneur Jésus. Il n'y a pas plus de certitudes en ce domaine, mais notre conviction se fait sur ta personne et le parcours de ton existence qui, par ta mort s'ouvre sur la vie nouvelle dans ton "Relèvement".

La parabole employée est bien là pour nous rassurer, nous faisant passer de la peur à la joie de voir les arbres en fleurs, signes des relations nouvelles qui se font proches de chacun.

Signes des temps 44.jpg

Et ce chemin montré, c'est bien toi qui le prends par cette annonce que ton Règne de relations se fait proche de nous.

Ici et maintenant, nous voilà assurés de vivre en relations à condition de ne pas nous écarter de cette génération qui s'ouvre sur ta Présence signifiée en toute personne rencontrée.

ET désormais la peur cède la place à l'espérance, car si le très-haut et le très-bas de nos existences doivent s'effacer d'une manière définitive, nous savons désormais que tes paroles ne passeront jamais. Une telle affirmation nous fait prendre conscience de l'importance de ta Parole.

 

Car c'est cette même Parole qui se fait CHAIR, ce "grain de blé" tombé dans le terreau de nos vies.

C'est pourquoi, la célébration de Noël n'est pas de raconter ta naissance, mais de nous donner à entendre Ta Parole qui prend corps, nous permettant de passer de la mort à la VIE.

Tenons-nous en éveil afin de regarder le figuier, la vigne et l'olivier nous annoncer que tu es Proche et que nous devons aussi nous approcher afin de rentrer en conversation avec toi dont les paroles resteront à jamais.

Merci, Seigneur, pour ce chemin de la rencontre sur lequel la peur fait place à l'Espérance de vivre dès maintenant ce Règne de relations. Nous croyons désormais que ce qui sera après, sans savoir comment, est déjà commencé dans le présent qui se fait avec toi et avec les autres.

Michel GUERRE le 25 novembre 2016

Signes des temps 3.jpg



25/11/2016
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi