Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 25 OCTOBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 13,18-21.

En ce temps-là, Jésus disait : « À quoi le règne de Dieu est-il comparable, à quoi vais-je le comparer ?

Il est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a prise et jetée dans son jardin. Elle a poussé, elle est devenue un arbre, et les oiseaux du ciel ont fait leur nid dans ses branches. »

Il dit encore : « À quoi pourrai-je comparer le règne de Dieu ?
Il est comparable au levain qu’une femme a pris et enfoui dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. »

 Règne de Dieu 6.jpg
                     

"Un règne de relations à tisser chaque jour"

Jésus, en ce jour, tu nous introduis dans le secret de ton Règne de relations, et sur la manière de le tisser tout au long de nos journées.

- Dans ta première parabole, tu le compares à cette graine de moutarde qu'un homme à prise et jetée dans son jardin. Cette graine est la plus petite des graines, et pourtant elle devient un arbre et les oiseaux du ciel viennent y faire leur nid sur ses branches déployées.

Que pouvons-nous retenir de cette comparaison ?

Ton règne de relations pourrait paraître inaperçu si la semence n'avait pas été jetée dans le jardin de notre vie.

Il y a tellement de raisons qui, parfois, nous poussent à ne pas nous laisser envahir par les autres. Les relations sont belles et faciles quand tout va pour le mieux. Mais quand la souffrance est là et nous empêche d'aller vers les autres, il y a un fossé infranchissable qui se creuse. C'est au point que nous avons même de la peine à accueillir les autres.

Notre terre intérieure devient si difficile à retourner que l'arbre des relations ne pousse pas et que les messagers envoyés ne peuvent s'y poser.

Mais, Seigneur, tu es un tissu de relations avec ton Père et avec chacun de nous. C'est la raison pour laquelle, tu ne te lasses pas et continues à jeter la graine dans notre terre intérieure. Ta patience étant inépuisable, l'Arbre de la vie vient au grand jour. Il grandit chaque jour et s'enrichit de relations nouvelles à vivre autrement. Et voici que tes messagers de la Bonne Nouvelle viennent se poser sur nos bras qui indiquent notre cœur. La fermeture aux autres, la souffrance engendrée ne peuvent rien contre la force de ton Amour. Et l'Arbre de notre vie continue de grandir et de s'ouvrir autrement. La prière et la méditation suscitent des relations nouvelles. Merci, Seigneur, de ne pas te lasser et de continuer à jeter cette graine de ton Amour dans le jardin de notre vie.

Parabole de Jésus sur le Royaume 4.jpg

- Dans la deuxième parabole, tu nous invites à ce que cette histoire devienne notre histoire.

Le levain et la pâte ne sont pas forcément de bonne composition. Et nous le savons bien quand nous mangeons un pain qui n'a pas de goût parce qu'il n'a pas levé.

Aujourd'hui, cependant, il nous faut essayer de communier à ce bon levain, d'être celui ou celle qui le pétrit avec amour afin que la pâte se lève.

En clair, cela veut signifier ce brin d'amour à mettre dans nos relations, un brin d'amour qui donne et qui pardonne quand les mots sont contraires et finissent par contrarier. Un brin d'amour, avec un peu d'humour, qui permet à chacun de se relever.

Alors seulement pourra bien se lever une bonne pâte humaine qui deviendra tissu de relations humaines pour bâtir ce Royaume où chacun respecte l'autre dans sa souffrance ou dans sa joie. Royaume de Dieu et Royaume des hommes à jamais se confondent quand la pâte est levée et que l'Homme est "DEBOUT" !

Que cette journée soit pour chacun et chacune d'entre nous l'occasion de fabriquer le Pain qui deviendra pour ceux et celles qui le désirent : "le VRAI PAIN DE LA VIE".

Michel GUERRE le 25 octobre 2016

Règne de Dieu 2016 17.jpg



25/10/2016
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi