Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 29 MARS 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 5,17-30.

En ce temps-là, après avoir guéri le paralysé un jour de sabbat, Jésus déclara aux Juifs : « Mon Père est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre. »

C’est pourquoi, de plus en plus, les Juifs cherchaient à le tuer, car non seulement il ne respectait pas le sabbat, mais encore il disait que Dieu était son propre Père, et il se faisait ainsi l’égal de Dieu.
Jésus reprit donc la parole. Il leur déclarait : « Amen, amen, je vous le dis : le Fils ne peut rien faire de lui-même, il fait seulement ce qu’il voit faire par le Père ; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement.
Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait. Il lui montrera des œuvres plus grandes encore, si bien que vous serez dans l’étonnement.
Comme le Père, en effet, relève les morts et les fait vivre, ainsi le Fils, lui aussi, fait vivre qui il veut.

Car le Père ne juge personne : il a donné au Fils tout pouvoir pour juger,
afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui ne rend pas honneur au Fils ne rend pas non plus honneur au Père, qui l’a envoyé.
Amen, amen, je vous le dis : qui écoute ma parole et croit en Celui qui m’a envoyé, obtient la vie éternelle et il échappe au jugement, car déjà il passe de la mort à la vie.

Amen, amen, je vous le dis : l’heure vient – et c’est maintenant – où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l’auront entendue vivront.
Comme le Père, en effet, a la vie en lui-même, ainsi a-t-il donné au Fils d’avoir, lui aussi, la vie en lui-même ; et il lui a donné pouvoir d’exercer le jugement, parce qu’il est le Fils de l’homme.

Ne soyez pas étonnés ; l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix ; alors, ceux qui ont fait le bien sortiront pour ressusciter et vivre, ceux qui ont fait le mal, pour ressusciter et être jugés.
Moi, je ne peux rien faire de moi-même ; je rends mon jugement d’après ce que j’entends, et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas à faire ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. »

Amour en Dieu 9.png
                       

"Nous sommes les chéris de Dieu, car nous sommes ses enfants"

"Seigneur Jésus, en ce temps de "cœur'aime", ta Parole, retranscrite dans l'Evangile selon St Jean, nous conduit au "Très-haut" de toi-même, ton Père, Source d'Amour pour tous les hommes.

En tant que Fils, ta dépendance à l'égard de ton Père est signifiante d'une relation privilégiée.

Aucune soumission, un dialogue permanent qui, en Dieu, te fait l'égal de ton Père, au point de nous relever quand nous sommes tombés. Ayant perdu le goût de vivre, c'est toi, Jésus, qui nous remets debout sur le chemin de vie.

Et si le Père ne juge personne, toi Jésus, tu as le pouvoir de nous ajuster afin que nous puissions honorer ton Père, en découvrant que nous sommes "les chéris de Dieu".

Amour en Dieu 1.jpg

Ainsi, en écoutant ta Parole et en faisant confiance à ton Origine Amoureuse, nous dévoilons, ici et maintenant, l'Eternelle Présence de Dieu dans notre vie, même si nous ne la ressentons pas dans une émotion particulière. Par toi, Seigneur, nous sommes déjà passés de la mort à la vie.

Dans nos mutations successives, nous entendons ta voix qui chante l'amour en notre cœur et nous invite à nous ouvrir sur les autres.

Enfermés dans nos prisons comme dans des tombeaux, nous entendrons ta voix si nous avons fait le bien en partageant avec les autres. Sortant de nos prisons, nous serons relevés pour vivre pleinement, ici et maintenant.

Si nous avons fait du mal, nous serons relevés afin d'être ajustés et remonter la pente.

Merci, Seigneur Jésus, tu nous fais vraiment découvrir que nous sommes "les chéris de Dieu".

Benoît XVI, dans une exhortation, le rappelait avec une grande insistance :

"Les erreurs que nous commettons, quand elles sont grandes, n'entament pas la fidélité de Son Amour.

Dans le Sacrement de la Confession, nous pouvons toujours à nouveau repartir avec la vie : Il nous accueille, nous rend la dignité d'être ses fils".

 Et nous pouvons prier avec le Psaume de ce jour revisité par Michel GUERRE :

Psaume 145(144),8-9.13cd-14.17-18.

Seigneur, tu es la tendresse d'une maman

Qui ne rejette pas ses enfants chéris.

Ta tendresse nous relève, elle est remplie de ton amour.

Et ton amour est pour chacun de nous.

 

Car, Seigneur, tu es vrai dans tout ce que tu nous dis.

Tu es fidèle dans tout ce que tu fais.

Et tu nous soutiens quand nous sommes tombés,

Tu nous redresses quand, par le chagrin, nous sommes accablés.

 

Tu nous ajustes, Seigneur, sur tous tes chemins,

Ta fidélité envers nous ne manque jamais.

Car tu es proche lorsque nous t'invoquons,

Aussi proche qu'une maman qui console ses enfants chéris.

Michel GUERRE le 29 mars 2017

Amour en Dieu 8.png



29/03/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi