Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 3 JANVIER 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,29-34.

En ce temps-là, voyant Jésus venir vers lui, Jean le Baptiste déclara :« Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ;
c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. Et moi, je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. »

Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui.

Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, celui-là baptise dans l’Esprit Saint.”

Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

Jean-Baptiste 3.jpg
                       

"Des signes pour mieux te connaître"

Seigneur Jésus, si notre désir est profond de te "voir" venir vers nous, il faut que nous soyons capables de discerner les signes de ta Présence.

Or, nous n'avons pas d'autres signes que ceux qui nous sont donnés dans la Sainte Ecriture du Premier témoignage ou "premier Testament" et du deuxième témoignage appelé "deuxième Testament".

A ne jamais fréquenter ta Parole, à ne pas la partager avec d'autres, nous risquons bien de passer à côté des signes que tu nous fais.

Nous voudrions tellement être bénéficiaires de signes éclatants que nous finissons par oublier que tu signes ta Parole pour ceux et celles qui font l'effort de l'entendre et de la relire.

Il y avait du monde autour de Jean quand il rendit témoignage à ton sujet en disant : "J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui." Les autres n'ont rien vu, et pourtant ils étaient là. Mais ils n'étaient pas prêts à voir de l'intérieur ce Souffle de l'Amour qui, tel un oiseau de paix, repose en chacun d'entre nous.

Si nous voulons te voir descendre en nous, toi dont la Présence est de toute éternité, il nous faut manger ta Parole pour mieux la discerner. Ne craignons pas de la partager avec d'autres, elle nous ouvrira le chemin de ta Présence. Et nous pourrons, comme Jean, témoigner que le Souffle de l'Esprit est en nous, comme il est en toi depuis toujours. Nous pourrons alors, avec toi, être plongés dans son Amour.

Le premier bain dans l'eau nous avait purifiés de nos cibles manquées. Cette deuxième plongée dans le bain de l'Esprit, par le baptême reçu et auquel nous pouvons adhérer chaque jour, ouvre en nos cœurs un espace où ta Présence demeure.

Et c'est ainsi que nous deviendrons témoins pour nous-mêmes et pour les autres, en faisant nôtres les paroles de Jean : "Moi, j'ai vu, et je rends témoignage : c'est lui le Fils de Dieu."

Mais une telle proclamation ne peut se faire qu'à la lumière de ce que nous avons dit précédemment.

N'oublions pas que par deux fois, ton cousin répète qu'il ne te connaissait pas. Une manière de dire qu'il n'avait pas encore découvert Ton Amour qui traversait sa vie.

Mais, est-ce que nous te connaissons vraiment, Seigneur ? Aurons-nous l'audace de croire que toi, tu nous connais et que ton Amour traverse notre vie ? Nous n'avons pas d'autre manière de l'affirmer qu'en nous mettant en relation avec toi et avec nos frères et sœurs. C'est alors seulement que nous pourrons dire que nous te connaissons.

Michel GUERRE le 3 janvier 2016

Jean-Baptiste 7.jpg



03/01/2017
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi