Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 31 MARS 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 7,1-2.10.14.25-30.

En ce temps-là, Jésus parcourait la Galilée : il ne voulait pas parcourir la Judée car les Juifs cherchaient à le tuer. La fête juive des Tentes était proche. Lorsque ses frères furent montés à Jérusalem pour la fête, il y monta lui aussi, non pas ostensiblement, mais en secret.

On était déjà au milieu de la semaine de la fête quand Jésus monta au Temple ; et là il enseignait.

Quelques habitants de Jérusalem disaient alors : « N’est-ce pas celui qu’on cherche à tuer ? Le voilà qui parle ouvertement, et personne ne lui dit rien ! Nos chefs auraient-ils vraiment reconnu que c’est lui le Christ ? Mais lui, nous savons d’où il est. Or, le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. »

Jésus, qui enseignait dans le Temple, s’écria : « Vous me connaissez ? Et vous savez d’où je suis ? Je ne suis pas venu de moi-même : mais il est véridique, Celui qui m’a envoyé, lui que vous ne connaissez pas. Moi, je le connais parce que je viens d’auprès de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. »
On cherchait à l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui parce que son heure n’était pas encore venue.

Paroles de Jésus 2017 1.jpg
                       

"Jésus n'omet pas la fête des hommes afin de les conduire à la fête de Dieu"

PREALABLE :

La méditation qui suit est assez récente, mais je n'ai pas jugé nécéssaire de la changer.

RELECTURE DE L'Evangile de ce jour :

Jésus, c'est en secret que tu montes à Jérusalem afin de participer à la fête des Tentes, accomplissement de la fin des récoltes, symbole de ton propre accomplissement qui s'ouvre sur un Infini d'Amour.

Cette fête célèbre bien le fruit du travail des hommes qui deviendra le pain de la vie.

Tu te dévoiles alors dans notre Temple intérieur, t'ouvrant ainsi sur la prière qui te permet de rejoindre ton Père au Plus Haut de chacun d'entre nous.

Comme à ton habitude, tu déroules devant nous le grand livre de la vie et tu nous enseignes sur la façon de te connaître. Car nous savons bien d'où tu es, mais nous ne savons pas qui tu ES.

Certaines pensées montent en nous : les échos entendus de ceux et celles qui voudraient se débarrasser de toi. Pour nous parfois, comme pour bien d'autres, tu n'es pas l'envoyé attendu, celui dont nul ne sait d'où il viendra.

Aujourd'hui, comme hier, ils sont nombreux ceux qui voudraient se défaire de témoins trop gênants. Il devient si facile de les compromettre en les accusant de tous les maux afin de les faire périr aux yeux du peuple. On juge sans savoir, on accuse sans preuves ceux ou celles qui ne semblent pas correspondre à ce que l'on attend.

Tu vois, Jésus, les accusations portées ne changent pas pour écarter ceux qui ne correspondent pas aux critères que nous avons fabriqués.

C'est alors que tu murmures au cœur de chacun : "Vous croyez me connaître, vous pensez savoir d'où je SUIS? Mais vous ne connaissez pas Celui qui m'envoie vers vous afin de vous conduire de la fête des hommes à la fête de Dieu. Car je le connais, c'est de Lui que je viens. Il EST Source de vie pour que chacun s'accomplisse et s'ouvre sur son Amour Infini."

Mais il y a toujours en nous ces résistances à te donner toute notre confiance. Car il nous faudra témoigner, proclamer que tu viens de la part de ton Père qui n'a pas d'autre désir que celui de nous rencontrer.

Nous savons bien que nous courrons le risque d'être arrêté pour avoir dit la vérité. Certains subissent aujourd'hui l'épreuve de la dérision des anonymes, de ceux et celles qui ne se nourrissent que des cancans rapportés, sans laisser faire ceux qui sont mandatés pour ajuster les propos et les faits.

Seigneur, un jour viendra où tu seras arrêté, jugé et mis à mort pour avoir dit la vérité sur Celui qui t'a envoyé afin de faire de la fête des hommes une Fête de Dieu dont le cœur reste ouvert sur un Infini d'Amour.

Paroles de Jésus 2017 6.jpg
 

Pirons avec le psaume proposé pour aujourd'hui et revisité par Michel GUERRE : Psaume 34(33),17-18.19-20.21.23.

 

Seigneur, tu n'aimes pas que nous fassions du mal à ceux et celles que nous voudrions voir effacés de notre mémoire.

Mais tu écoutes et entends tous ceux qui t'appellent :

Car tu veux les sortir et les délivrer de leurs angoisses.

 

Tu es proche de nous, car nous venons de toi,

Et aucun de nous ne sera brisé dans sa chair ou son cœur.

Tu es prêt à nous aider, car nous sommes tes serviteurs.

Et ton amour se trouve en chacun de nous.

 

Tu es toujours proche de ceux dont le cœur est brisé.

Et tu nous sauves quand nous sommes abattus.

Le malheur peut bien s'acharner sur nous,

Mais tu nous délivres quand nous n'en pouvons plus.

 

Michel GUERRE Le 31 mars 2017

Paroles de Jésus 2017 4.jpg



31/03/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi