Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 4 FEVRIER 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 6,30-34.

En ce temps-là, les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné.

Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger.

Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart.
Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux.

En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

Jésus a pitié de la foule 10 2017.jpg
                       

"Prendre le temps du repos sans délaisser l'urgence des appels"

Seigneur Jésus, la scène que présente ta Bonne Nouvelle nous montre toute ton humanité. Tu as vraiment pris notre condition humaine, avec ses limites, mais aussi avec ses émotions et ton regard plein de tendresse à l'égard de tes disciples et pour la foule qui te suit.

Tes disciples se rassemblent autour de toi comme des enfants qui reviennent à la maison, le soir, et qu'ils racontent à leurs parents ce qu'ils ont vécu pendant la journée.

Tu les avais envoyés en mission, deux par deux, démunis de ressources matérielles afin de prolonger ton ministère. Ceci pour bien nous montrer comment nous devons poursuivre ta mission.

Notre seule force consiste maintenant dans nos convictions personnelles et fidèles à ta Parole afin de communiquer l'Evangile de la vérité et de la vie.

Et nous revenons auprès de toi, Seigneur Jésus, heureux d'avoir rempli le service demandé, mais souvent épuisés par le travail.

Les gens ignorent souvent notre fatigue et ils s'attroupent autour de toi, Seigneur, et de nous qui sommes tes compagnons.

Mais tu constates que nous sommes fatigués et que nous avons besoin de repos. C'est pourquoi tu veux nous amener à nous retirer dans un endroit tranquille.

Tu nous montres ainsi que nous devons établir un équilibre dans notre existence, entre notre travail et les moments de détente.

En voulant concentrer nos énergies dans une seule dimension, elles aboutiraient à la faillite de notre vie.

Trop souvent, nous consacrons tout notre temps à notre propre réussite, mais en délaissant la prière et les relations avec les plus proches, sans parler de ceux et celles qui sont éloignés de nous.

Cependant, il arrive parfois que des circonstances exceptionnelles nous obligent à déroger à ces règles de notre programme de vie.

Seigneur Jésus, tu fais appel à notre souci des autres pour nous entraîner sur un chemin d'amour.

Tu oublies toi-même ton projet de nous amener à l'écart pour que nous prenions ce temps du repos. Tu ne veux pas laisser cette foule comme un troupeau sans pasteur.

Tu es ému face à ces gens désespérés, sans berger pour les guider et leur donner de quoi se nourrir intérieurement. C'est pourquoi tu leur consacres tout ton temps en les instruisant longuement.

Il n'y a que l'amour des autres qui peut nous entraîner à tout laisser afin de répondre à des demandes urgentes.

Celui qui tend la main et réclame notre aide, c'est toi-même, Jésus. Tu nous le rappelles au jour du grand discernement décrit par Saint Mathieu au chapitre 25 : "J'étais nu et vous m'avez habillé."

Michel GUERRE le 4 février 2017

Jésus a pitié de la foule 8 2017.jpg



04/02/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi