Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 4 NOVEMBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 16,1-8.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens.
Il le convoqua et lui dit : “Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet ? Rends-moi les comptes de ta gestion, car tu ne peux plus être mon gérant.”
Le gérant se dit en lui-même : “Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gestion ? Travailler la terre ? Je n’en ai pas la force. Mendier ? J’aurais honte.

Je sais ce que je vais faire, pour qu’une fois renvoyé de ma gérance, des gens m’accueillent chez eux.”

Il fit alors venir, un par un, ceux qui avaient des dettes envers son maître. Il demanda au premier : “Combien dois-tu à mon maître ?”
Il répondit : “Cent barils d’huile.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu ; vite, assieds-toi et écris cinquante.”

Puis il demanda à un autre : “Et toi, combien dois-tu ?” Il répondit : “Cent sacs de blé.” Le gérant lui dit : “Voici ton reçu, écris quatre-vingts.”
Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête car il avait agi avec habileté ; en effet, les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière. »

Dieu et l'argent 2.gif
                       

"Apprendre à gérer les relations qui nous sont données"

Ne nous trompons pas de genre : il s'agit bien ici d'une Parabole dont tu te sers, Jésus, pour nous dire ce qui est essentiel : Il n'y a pas d'autres sources que ton Règne de relations que tu nous confies à gérer.

Chaque jour, nous avons à rendre compte à nous-mêmes, à nos frères et sœurs, à Toi aussi, Seigneur, sur la manière dont nous avons géré nos relations.

Il arrive parfois que des relations se brisent à cause de nos comportements, et nous voilà isolés de tous, l'essentiel nous étant retiré.

Refaire tout un travail en notre terre intérieure, afin de nous retourner pour d'autres relations ou réparer celles qui furent brisées ? Nous n'avons plus la force. Tendre nos mains pour que d'autres mains se mettent dans les nôtres, nous serons dans la honte de mendier ainsi une amitié non méritée.

Et pourtant, nous savons bien qu'il nous faut trouver des personnes pour nous accueillir et tisser à nouveau un réseau de relations.

Alors, oubliant les querelles qui sont à l'origine de notre isolement, nous rappelons ceux et celles qui nous ont été retirés.

Aimer ses ennemis 4.jpg

Nous diminuons de moitié ou du quart ce que nous avions exigé pour que dure notre amitié.

Les relations se renouent, et sortis de notre isolement, nous pouvons rendre compte d'une gérance habile pour une amitié retrouvée.

Dans le respect de nous-mêmes, nous sommes remontés. Dans la relation aux autres, nous avons refait un chemin d'amitié. Dans notre lien avec toi, nous avons retrouvé une conversation que l'on nomme prière.

Et c'est ainsi, Seigneur, que tu fais l'éloge de cette habileté pour sortir d'un mauvais pas qui risquait de nous enfermer d'une manière définitive.

Il arrive parfois que ceux et celles qui se sont écartés de toi, des autres et d'eux-mêmes, trouvent dans leur vie ombragée des zones de lumière qui ouvrent un chemin à ceux qui sont les plus proches, ceux qui se croient déjà dans la lumière.

Ne jetons pas la pierre à ceux qui sont habiles pour renouer des relations brisées. La confiance remise entre tes mains ne dispense jamais de cette habileté à trouver l'essentiel : des relations à faire pour rétablir un lien que tu n'as jamais cessé d'avoir avec chacun de nous.

Il nous faut rendre compte que ce lien passe à travers nous-mêmes pour retrouver les autres, sachant que tu ne cesses jamais d'être en lien avec nous.

Ce n'est pas une émotion qui nous permet de te parler ainsi et d'être à l'écoute de ta Parole. C'est une transformation de notre "avoir" dans une "manière d'être" avec toi, Seigneur, avec les autres et avec nous-mêmes. Et cela vaut bien tout l'argent du monde.

Michel GUERRE le 4 novembre 2016

Dieu et l'argent 7.jpg



04/11/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi