Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 7 MARS 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,7-15.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.

Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé.

Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.

Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes.»

La prière de Jésus 7.jpg
                       

Préalable :

Le sermon sur la montagne parle des trois pratiques religieuses courantes en Israël : l’aumône, la prière et le jeûne. Trois fois, Jésus, tu mentionnes la condition du secret. Pour la prière, tu ajoutes que ce n’est pas la quantité de paroles qui fait la valeur d’une prière mais la confiance dans le Père qui connaît nos besoins. Tu nous donnes ensuite un modèle de prière : le Notre Père. Tu insistes sur la dernière demande : une demande de pardon qui suppose que nous pardonnions aux autres. C'est ainsi que ton Père nous remettras nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs. Ton Eglise, Seigneur, n'emploie pas cette formule en parlant des offenses. C'est une déviance de ta Parole.

La prière de Jésus 2.jpg

LA GRANDE PRIERE DE JESUS

Seigneur Jésus, en ce temps de "cœur'aime", tu nous invites à prier sans rabâcher des mots qui n'ont aucune portée.

Plutôt que rabâcher, il est mieux pour chacun de remâcher la Parole afin de recevoir ce qui nous est déjà donné.

C'est une conversation amoureuse que tu nous proposes, nous invitant à dire "Notre Papa", expression de l'enfant qui s'adresse à ses parents avec ses frères et sœurs. "Notre Papa", comme tous les parents. Notre Papa connaît bien nos besoins, mais le geste de demande est geste de confiance qui nous permet de voir que nous sommes déjà comblés.

Et en priant ainsi "notre Papa" qui est au plus haut de nous-mêmes, nous dévoilons sa "Sainteté" qui est totale gratuité dans un amour donné. Et nous faisons en sorte que son Règne de relations se tisse avec les hommes, que son vouloir d'amour s'accomplisse au "plus bas" comme au "plus haut" de nous-mêmes.

Nous adressant à lui, dans la confiance exprimée, nous recevons de Lui notre "pain quotidien", c'est le pain qui fait vivre dans une Parole qui ne s'épuise jamais.

Son Amour Infini se donne par-dessus tout à chacun d'entre nous, c'est le pardon que nous donnons à ceux et celles qui ont manqué la cible de l'Amour.

"Notre Papa" nous aide à ne pas nous laisser tenter par le contraire d'aimer, il nous libère ainsi du "Mal" destructeur. Et en donnant notre amour par-dessus tout aux autres, c'est bien notre "Notre Papa" qui se donne par-dessus tout à nous qui manquons si souvent la cible de l'Amour.

Et le pardon donné par "notre Papa" ne trouve son efficacité que dans le pardon que nous donnons aux autres.

Seigneur Jésus, tel est le chemin de prière que tu nous ouvres en ce début du "cœur'aime".

Nous avons l'audace de relire ta prière avec les mots que nous employons aujourd'hui. Espérant qu'elle ne sera pas considérée comme un blasphème, nous la donnons à lire à ceux et celles qui le désirent :

Relecture Michel GUERRE

«Notre Papa », qui es au plus haut de nos vies,

Que ton nom de tendresse soit reconnu,

Que ton royaume de relations se tisse au cœur de notre cœur,

 Que ta volonté d’amour s’accomplisse en chacun de nous et dans nos désirs d’infini,

 Permets-nous d’accueillir le pain de la vie qui est aussi ta parole quotidienne,

Donne-nous ton Amour par-dessus tout, au-delà de nos travers et de nos cibles manquées, comme nous essayons de le donner par-dessus tout à ceux et celles avec qui la relation est difficile à tisser.

 Accompagne-nous dans l’épreuve,

 Et libère-nous de ce qui entrave notre marche en avant.

Car c'est à Toi que le Royaume des relations, la force de l’Amour, et cette présence qui a du poids dans nos vies, appartiennent.

 AMEN

Michel GUERRE le 7 mars 2017

La prière de Jésus 4.jpg



07/03/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi