Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 9 DEEMBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,16-19.

En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules :
« À qui vais-je comparer cette génération ? Elle ressemble à des gamins assis sur les places, qui en interpellent d’autres en disant : “Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine.”

Jean Baptiste est venu, en effet ; il ne mange pas, il ne boit pas, et l’on dit : “C’est un possédé !”

Le Fils de l’homme est venu ; il mange et il boit, et l’on dit : “Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs.” Mais la sagesse de Dieu a été reconnue juste à travers ce qu’elle fait. »

 Paroles de Jésus 2015 8.jpg
                     

"Alerte de Jésus sur nos comportements à l'égard des autres !"

Jésus, tu nous dis, à travers ces paroles, que si nous refusons le message de Jean Baptiste et ton propre message, nous ressemblons à ces gamins qui font des caprices, en refusant de communier à ceux qui ont le cœur en fête et à ceux qui sont tristes à en mourir. Et nous donnons comme prétexte que ce qui est gai est trop gai et que ce qui est triste est trop triste.

Que dirons-nous le jour où nous serons nous-mêmes dans un état ou dans l'autre ? Si nous refusons tout ce qui vient des autres pour rire avec nous ou pleurer sur nos chagrins, tout bon sens disparaîtra et nous serons toujours dans le non-sens.

Paroles de Jésus 2016 10.jpg

Seigneur Jésus, par ta parole énoncée en ce jour, tu dévoiles en chacun de nous des attitudes contradictoires : incapables de nous réjouir de la joie éprouvée par les autres, nous ne participons pas davantage au chagrin d'une famille en pleurs.

Il nous arrive donc de faire partie de cette génération que tu dénonces. C'est à chacun qu'il revient de dévoiler ces inconstances afin de partager la joie de ceux qui sont heureux, et de savoir communier à la peine de ceux qui sont endeuillés.

Pour nous permettre de comprendre le chemin qu'il faut prendre, tu donnes en exemple les jugements portés sur Jean-Baptiste que l'on disait "possédé", parce qu'il ne mangeait pas et qu'il ne buvait pas. C'est pour la même raison que tu fais part des rumeurs qui se propagent à ton sujet, parce que tu manges et que tu bois avec ceux qui célèbrent leurs noces, mais aussi avec les gens du peuple et ceux qui sont désignés comme des "malfaiteurs", qui sont toujours montrés du doigt, car ils sont à côté du "bien-faire". Tu pleures avec ceux qui pleurent la mort de ton ami Lazare.

Seigneur Jésus, apprends-nous à ne pas juger et à ne pas condamner ceux et celles qui sont différents de nous.

Apprends-nous à danser, quand il le faut, nous réjouissant, le cœur en fête, de la joie exprimée par les autres.

Apprends-nous aussi cette compassion à l'égard de ceux et celles qui pleurent un être aimé, et dont le cœur est endeuillé.

Puissions-nous effacer de nos cœurs cette perfidie des mots qui font autant de mal que les balles sur un champ de bataille.

C'est alors seulement que nous pourrons nous ajuster à la sagesse de Dieu qui traverse nos vies, nous permettant de "parler Dieu" comme on "parle Amour".

Michel GUERRE le 9 décembre 2016

Parole de Jésus 8.jpg



09/12/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi