Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 13 JUIN 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,13-16.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.

Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

Jésus et les paraboles 3.png
                       

"Un grain de sel dans les rouages des relations.

Une lumière qui éblouit et rend aveugle"

 

"Seigneur, ta Parole, en ce jour, est dévoilée comme un appel à une démarche commune.

1)) C'est en humanité et c'est aussi en Eglise que nous sommes ainsi interpellés : "Vous êtes le sel de la terre !" C'est dans notre vocation que de donner saveur aux relations de notre terre, que de donner le goût de "faire Eglise". Cette Parole, que chacun peut recevoir, ne trouve tout son sens que dans une vie commune. Car la mission confiée n'est pas individuelle, c'est en solidarité qu'elle donne à tous le goût de vivre.

Mais si ce sel que nous sommes devient un grain de sel qui, perdant sa saveur, vient gripper les rouages, il brise l'ensemble des relations. "Mettre partout son grain de sel" devient alors tellement destructeur, qu'il n'est plus bon à rien, car il s'est voulu tout seul, sans établir les liens avec les autres.  C'est alors qu'il sera piétiné, car il ne servira plus à établir ce monde de relations pour lequel il était fait.

Jésus et les paraboles 1.jpg

Seigneur, "nous sommes le sel de la terre" dans la mesure où nous établissons des ponts entre les hommes et les nations.

2) De la même façon, tu nous invites à être ensemble "la Lumière du monde". Etre "lumière pour le monde" consiste avant tout à ne pas se prendre pour la lumière. Car notre propre lumière aveugle plus qu'elle n'éclaire, quand elle n'est pas reliée à la Source.  Toi seul, Seigneur, est la vraie Lumière, et c'est en te mettant sur la table que nous serons ensemble "Lumière pour le monde ".

En éclairant les autres, au lieu de leur en mettre plein la vue, ta Lumière brillera et permettra à chacun de bien voir tes bienfaits dans nos actions communes. Les hommes découvriront alors cet Amour de ton Père qui a du poids dans nos vies.

"Jésus, tu nous appelles à ne pas dénaturer ce que nous sommes.

Tu désires notre présence au milieu de tous nos frères les hommes.

Nous serons nous-mêmes des "Christ" au cœur de tous ceux que nous rencontrerons,

Et c'est ainsi que le sel de la terre ne sera plus piétiné par de simples bonnes intentions.

Nous ferons attention, Jésus, à ne pas nous prendre pour la lumière. l

C'est avec l'Eglise tout entière que nous porterons aux hommes Ta Lumière.

Avec elle, nous sommes aussi tes chandeliers.

Avec toi, nous voulons, sur notre terre,

Tracer ce beau chemin d'éternité."

Michel GUERRE le 13 juin 2017

Jésus et les paraboles 2.jpg



13/06/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi