Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 15 AOÜT 2017

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 1,39-56.

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,
et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?

Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.
Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais. »

Marie resta avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

Assomption de Marie 2015 1.jpg
                       

"En cette fête de Marie la transparente, laissons-là chanter en nous toute sa reconnaissance"

 

Marie, en ce jour où nous célébrons en toi une maman pour tous, tu viens à notre rencontre, après avoir traversé montagnes et vallées dans nos cœurs. Et c'est dans la demeure de notre être que nous t'accueillons en te disant :

"Je te salue Marie, comblée de l'amour gratuit de Dieu, Lui qui est avec toi depuis toujours.

Parmi toutes les femmes, ta vie est remplie de bienfaits et l'enfant que tu portes le dévoile à jamais.

Sainte Marie, brillante de la Sainteté de Dieu, tu es Mère en Dieu pour dévoiler son cœur de Père qui est aussi un cœur de Mère.

Tu pries en nous, qui manquons si souvent la cible de l'Amour,

En tenant notre main dans les moments de dépossession extrême.

Nous te faisons confiance pour la plus grande gloire de Dieu, présence Amoureuse dans notre vie de tous les jours.

AMEN"

Assomption de Marie 2015 4.jpg

Et c'est alors, Marie, élevée dans cette présence de Dieu qui a son poids d'amour, que tu chantes ce cantique que chantaient déjà les anciens :

"Le souffle de mon être chante ma joie au Seigneur, mon esprit est en Dieu, c'est Lui qui m'a saluée le Premier.

Il s'est penché sur moi, n'étant qu'une simple servante qui a répondu "OUI" à sa demande de mettre au monde son "bien-aimé de Fils". Et désormais, toutes les générations proclament en moi celle qui a choisi d'aller toujours de l'avant.

Celui, dont le pouvoir est une source d'Amour qui ne tarit jamais, fait des merveilles en moi ; Son nom est SAINT de toute éternité !

Son cœur s'encorde à la misère de ceux et celles qui ont un infini respect pour son amour donné.

Quand il étend son bras, c'est pour disperser en chacun ce qui l'empêche de grandir.

Il écarte les puissances qui écrasent les petits, il élève ceux qui se font pauvres avec les pauvres.

Il donne son pain de vie à tous ceux et celles qui ont faim de recevoir son amour, mais il ne peut rien pour ceux et celles qui sont remplis d'eux-mêmes.

Il remet debout celui qui est tombé en se battant avec lui-même, avec les autres et avec Dieu lui-même, et lui donne ainsi le titre "d'Israël". Son amour ne s'efface jamais, sa promesse à l'égard d'Abraham, le père des croyants, est éternelle pour se donner à chacun, comme à ceux qui viendront après."

C'est ainsi que Marie prie en nous aujourd'hui, et sa visite nous élève avec elle au plus haut de nos vies, pour continuer à chanter que Dieu est magnifique.

Michel GUERRE le 15 août 2017

Marie de Ste Foy.jpg



15/08/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi