Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 15 JUIN 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,20-26.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous le dis : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : ‘Tu ne commettras pas de meurtre’, et si quelqu'un commet un meurtre, il devra passer en jugement.

Eh bien ! Moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.
Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi,
laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison.
Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou. »

Amour des ennemis 2017 4.png

"Si tu te souviens"                       

Seigneur Jésus, elles sont si nombreuses les occasions de conflits qu'il est opportun d'entendre ton appel à la réconciliation :

Première réconciliation : Oui, il importe d'abord de se réconcilier avec soi-même quand le désespoir s'empare de nos vies. La maladie et la souffrance en sont souvent la cause, et nous avons du mal à nous supporter nous-mêmes. Cette démarche de relier avec soi-même doit être la première. Elle ouvre un chemin pour deux autres réconciliations.

Deuxième réconciliation : Celle-ci est explicite dans ta Parole : "si tu te souviens que ton frère à quelque choses contre toi". Au premier abord, nous sommes déconcertés par cette approche. Nous pensions davantage à ce que nous avons contre les autres. Tu affines la pointe de l'amour pour nous rendre attentifs au fait qu'il n'est pas suffisant de refaire les liens avec ceux que nous avons blessés, mais qu'il nous faut aller plus loin en refaisant des ponts avec ceux qui ont sans doute des raisons d'avoir rompu les liens.

Troisième réconciliation : Celle-ci est en filigrane dans ta Parole, mais elle est indispensable et découle des deux premières. Il s'agit de refaire le lien avec toi que nous avons mis de côté par notre indifférence en te consacrant si peu de temps dans la conversation, dans la célébration du repas partagé.

Nous comprenons mieux maintenant qu'il importe de se réconcilier avec soi-même et avec les autres avant de vouloir "faire corps" avec toi-même.

"Celui qui dit qu'il aime Dieu qu'il ne voit pas, et qui n'aime pas son frère qu'il voit, celui-là est un menteur"

Amour des ennemis 2017 5.png

Une prière pour une réconciliation. (Revisitée par Michel GUERRE)

Je fais confiance à Dieu, Source infinie de miséricorde.

Je renais d’amour devant mes frères, conscient de mes cibles manquées,

Dans mes jugements portés, mes paroles acérées, dans l’action ou la passivité.

Oui, j’ai vraiment manqué les cibles de l’amour.

C’est pourquoi je m’appuie sur Marie la Transparente, les annonceurs de la Bonne Nouvelle et ceux qui dévoilent la beauté de Dieu, sur vous aussi, mes frères et sœurs, pour communier avec moi au Seigneur Notre Dieu.

Michel GUERRE le 15 juin 2017

Amour des ennemis 2017 2.png



15/06/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi