Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 17 JUIN 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,33-37.

En ce temps- là, Jésus disait à ses disciples : Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : ‘Tu ne manqueras pas à tes serments, mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur.’
Eh bien ! Moi, je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu, ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi.
Et ne jure pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.
Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”. Ce qui est en plus vient du Mauvais. »

Paroles de Jésus 2017 49.jpg
                       

"Ce qu'il ne faut pas faire" et "ce que nous devons faire"

Seigneur Jésus, comment faut-il relire ta parole d'aujourd'hui ? Tu nous parles à chacun d'entre nous, compagnons de ta vie, nous rappelant ce que nous avons appris et qui fut dit aux anciens.

Nous l'avons appris dans les livres et par la bouche de nos aînés dans la foi.

Nous sommes invités à ne pas manquer aux promesses que nous t'avons faites, et à nous en acquitter.

Mais toi, Jésus, tu vas plus loin encore en nous demandant de ne pas jurer du tout. Ne pas jurer par le ciel, car c'est ton espace de relations avec ton Père et le souffle du Saint Esprit. Ai risque de nous écraser par un Amour que nous ne pouvons porter, ton espace de relations ne peut nous tomber sur la tête. Nous sommes encore bien trop fragiles, et nous devons nous tenir prêts à nous laisser rencontrer par toi, Seigneur.

En plus de cela, tu nous demandes de ne pas jurer par la terre, celle que tu nous as donnée. Elle est un point d'appui pour aller vers toi et si nous détruisons la terre par nos jugements portés, nous détruisons en nous la possibilité de faire un lien avec toi.

Nous ne pouvons jurer par la Ville Sainte, celle que tu habites au cœur de nos vies dans ce cœur à cœur avec Toi, Seigneur. C'est un espace de prière dans lequel se font les relations avec toi et avec les autres. C'est là que tu demeures en chacun d'entre nous.

Impossible de jurer sur notre tête ou sur la tête des autres, ce que nous faisions bêtement lorsque nous étions enfants en disant :"Jure-le sur ta tête ou sur la mienne. " Nous ne savions pas ce que nous disions.

Pour toi, Seigneur, la tête de chacun représente une personne qui a du prix à tes yeux. Et par de-là l'image dépassée maintenant que les colorants existent dans notre temps, nous savons bien que nous ne pouvons rajouter une année à notre vie.

La seule parole que tu nous demandes, c'est de ne pas être des "bénis oui, oui" ou des "bénis non, non". Il n'y a de vraie Parole que si notre "Oui" est un "Oui" et un "Non" est un "Non". Tout le reste est malsain. Tu as toujours en horreur ceux qui s'abstiennent et ne veulent pas prendre position. C'est le cas dans le domaine religieux, comme tu viens de nous le dire, ou dans le domaine politique que nous vivons actuellement. Il est trop facile de se cacher derrière le fait que tout serait joué d'avance.

C'est comme avec toi, Seigneur Jésus. Nous ne pouvons nous voiler la face et ne rien faire pour toi et pour les autres, en nous disant que tout est joué d'avance. La prédestination a fait tant de mal dans notre histoire.

En définitive, tu nous rends responsables de notre "OUI" ou de notre "NON".

Merci, Seigneur, de ne pas faire de nous des irresponsables.

Michel GUERRE le 17 juin 2017

Paroles de Jésus 2017 38.png



17/06/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi