Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 17 MAI 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,1-8.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.

Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage.
Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite.

Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.

Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous.

Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

 Je suis la vigne 2017 3.png
                     

"Tu es la vigne, ton Père est le vigneron, nous sommes les sarments"

Jésus, en cette traversée de la mort à la VIE, celle qui rejoint ton Père et Notre Père, tu nous invites à vivre une autre façon d'être aimé et d'aimer à notre tour.

Tu es la Vigne dont les branches étendues ressemblent à une croix. Ton Père est la Source de cette vie que tu veux nous donner.

Nous sommes tes sarments greffés sur cette souche, appelés à grandir afin de donner du bon fruit.

Si nous ne portons pas de fruit, ton Père nous élève afin de nous permettre de nous greffer à nouveau.

Quand nous portons du fruit, ton Père nous purifie afin que nous en portions d'avantage.

Le sens de la souffrance est donc de bien grandir avec toi ! C'est en nous donnant encore davantage, que nous pouvons dévoiler le poids d'amour de la présence de ton Père. En nous donnant ainsi, dans la souffrance et dans la peine, nous devenons tes compagnons, traversant la souffrance avec toi, Jésus-Christ, la transformant en un chemin d'amour.

C'est beau de faire partie de tes enfants, Père, source d'amour pour toujours.

Prière dont la source est le Père LYONNET, prière revisitée par Michel GUERRE.

"Nous sommes heureux d'être tes enfants."

Père, c'est à toi que nous nous adressons avec une confiance tranquille et paisible. Ton Fils nous a appris que tu étais Notre Père...

Nous venons donc simplement te dire que nous sommes tes enfants.

Nous te le disons sérieusement, et pourtant avec l’envie de rire et de chanter, tellement c'est beau d’être tes enfants à l'image de ton Fils bien-aimé ; mais, c'est aussi sérieux, car tu nous aimes tellement, et nous t'aimons si peu !

Père, fais de nous ce que tu veux. Ta volonté, nous le savons, elle est que nous devenions semblables à ton Unique Fils, le frère aîné qui nous a appris ton nom afin que nous marchions sur le même chemin que lui.

Nous manquons de force pour cela, mais nous avons la tienne sur laquelle nous pouvons nous appuyer.

Père, nous voici : travaille en nous, taille et coupe, nous ne te ferons jamais l'injure d'avoir peur ou de croire que tu nous oublies ; et si nous trouvons la croix très lourde, nous pourrons du moins te répéter inlassablement que nous croyons à ton amour et que nous acceptons ton seul désir, celui de nous aimer.

Nous savons bien, Père, que nous ne finirons jamais de te faire de la peine, mais tu ne finiras jamais de nous aimer par-dessus tout.

Quant à l'amour, Nous serons toujours battus ; non pourtant, car tu nous donneras le tien. Tu nous donneras ton Amour, ton Fils en qui nous pourrons tout.

Michel GUERRE Le 17 mai 2017

Je suis la vigne 2017 2.png



17/05/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi