Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 18 AOÜT 2017

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 19,3-12.

En ce temps-là, des pharisiens s’approchèrent de Jésus pour le mettre à l’épreuve ; ils lui demandèrent : « Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme pour n’importe quel motif ? »

Il répondit : « N’avez-vous pas lu ceci ? Dès le commencement, le Créateur les fit homme et femme, et dit : ‘À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère, il s’attachera à sa femme, et tous deux deviendront une seule chair.’

Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! »

Les pharisiens lui répliquent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit la remise d’un acte de divorce avant la répudiation ? »

Jésus leur répond : « C’est en raison de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de renvoyer vos femmes. Mais au commencement, il n’en était pas ainsi.

Or je vous le dis : si quelqu’un renvoie sa femme – sauf en cas d’union illégitime – et qu’il en épouse une autre, il est adultère. »

Ses disciples lui disent : « Si telle est la situation de l’homme par rapport à sa femme, mieux vaut ne pas se marier. »

Il leur répondit : « Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. Il y a des gens qui ne se marient pas car, de naissance, ils en sont incapables ; il y en a qui ne peuvent pas se marier car ils ont été mutilés par les hommes ; il y en a qui ont choisi de ne pas se marier à cause du royaume des Cieux. Celui qui peut comprendre, qu’il comprenne ! »

Paroles de Jésus sur le mariage 8.jpg
 

"Le beau risque de la confiance permet de bâtir un projet pour aimer, mais il n'est pas sans risque"

 

Jésus, ta Parole en ce jour aborde la question essentielle de risquer la confiance sur l'amour, sachant que cette démarche, qui est au cœur de chacun, comporte toujours un risque.

A la suite de ton altercation avec les pharisiens, essayons de comprendre les réponses apportées :

 

1- Le mariage :

Il nous faut aborder cette question avec délicatesse en affirmant que l'amour entre un homme et une femme est indissoluble.

Cette base est le fondement même du mariage, car si c'et amour, quoi qu'il arrive par la suite, était inévitablement détruit, il n'y aurait plus de chemin pour aimer.

Quand Dieu, à partir de lui-même, source d'amour au masculin et féminin (Ish et Isha) en langue hébraïque, crée l'Homme à son image et à sa ressemblance, il crée (Ish et Isha) l'homme et la femme qui, dans une alliance choisie, vont bâtir leur vie sur un amour indissoluble.

Les modalités du mariage vont évoluer au cours des siècles, mais le fondement reste le même : l'amour est indissoluble.

Jésus, c'est sans doute la raison pour laquelle tu rappelles cette Parole : "Ce que Dieu a uni, que l'homme (Ish et Isha) ne le sépare pas". Le terme " séparer" peut prêter à confusion, car lorsque Dieu créé, il sépare et ne divise pas. L'Homme porte en lui le risque de diviser, alors qu'il est appelé à créer.

Si l'Amour de Dieu est indissoluble, ce même amour donné dans la création est aussi indissoluble. Et celui-ci ne peut être divisé.

C'est bien au quotidien que se vit cet amour, avec ses ombres et ses lumières, mais la fidélité est au rendez-vous de l'Amour.

 Paroles de Jésus sur le mariage 7.jpg

2 - Les divorces :

Ne jetons pas trop vite la pierre sur des hommes et des femmes, dont le "vivre ensemble" est devenu un "enfer" pour eux et pour leurs enfants.

Jésus, tu n'as pas jeté la pierre sur la femme adultère, et ceux qui étaient autour, conscients de leurs cibles manquées, se sont gardés de le faire et se sont retirés en commençant par les plus âgés.

Il ne s'agit en rien de donner ces situations comme normatives, mais l'amour indissoluble comporte bien des risques de ne pouvoir garder fidélité.

Et quand cela arrive chez des chrétiens, d'une façon plus fréquente aujourd'hui, ne peut-on trouver un chemin pour qu'ils ne soient pas rejetés par une Eglise qui se veut accueillante ?

Certes, il y a des recherches et des avancées avec le synode sur la famille, inauguré par ton serviteur, le Pape François. Mais aurons-nous le courage de ne pas consommer le divorce en rejetant ceux qui, parfois malgré eux, vivent en situation irrégulière ?

Jésus, ton amour est indissoluble et ne se reprend pas. Mais qui sommes-nous pour juger et condamner ceux et celles qui soufrent d'un divorce qu'ils n'ont pu éviter ?

 Paroles de Jésus sur le mariage 3.jpg

3- Le choix de ne pas se marier pour aimer dans une vie consacrée :

Cette manière d'aimer ne peut se vivre que fondée sur un indissoluble Amour.

Certains choisissent cette démarche d'un service et d'une vie donnée sans restriction. Chemin aussi difficile que celui énoncé pour une fidélité sans failles dans le mariage.

C'est une marche au cours de laquelle les ombres et les lumières se croisent et blessent profondément.

Ici aussi, l'amour reçu et l'amour donné sont indissolublement fondés sur une fidélité à construire chaque jour.

Se donner pleinement à chacun sans ignorer les autres.

Jésus, c'est le chemin de Jean-Baptiste et c'est aussi ton chemin.

C'est bien à toi qu'il nous faut nous raccrocher quand nous sommes tentés de baisser les bras.

Ici aussi, il arrive que certains ne tiennent pas promesse, quittant cet état de vie pour un autre. L'Amour sur lequel ils ont fondé leur vie est indissoluble, mas la fidélité n'était pas au rendez-vous.

Les jugements portés, les paroles acérées ne manquent pas à leur égard.

Nous n'avons pas à juger, mais à trouver les moyens pour que cet amour indissoluble, enrichi par des années d'études et de services accomplis, ne soit pas gâché par une institution qui risque de rejeter et de mettre à l'écart.

Michel GUERRE le 18 août 2017

Jean-Paul VESCO 2015.jpg



18/08/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi