Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 1er JUIN 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,20-26.

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.

Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.
Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé.

Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. »

 Grande prière de Jésus 17.jpg
                     

 

Seigneur, comment ne pas s'émerveiller de savoir que tu pries pour chacun de nous dans cette importante prière ?

Accueillir ta Parole et te faire confiance, telle est la clé de ce cœur à cœur avec toi.

Ta prière et ta Parole nous sont assurées, mais il convient que nous apportions une réponse de confiance afin que le monde découvre cette unité de tendresse et d'amour entre ton Père et Toi, seigneur, entre Toi et chacun de nous.

Alors seulement le monde pourra croire que tu es l'Envoyé du Père.

De cette démarche d'unité à vivre et à célébrer dépend désormais l'annonce bienfaitrice de ta Parole.

Si notre unité est ainsi célébrée, le monde saura que tu es l'Envoyé de Dieu et que chacun est aimé comme toi, Seigneur, tu es aimé."

Seigneur, il convient de bien visualiser une roue de charrette. Au centre, le moyeu ; à la périphérie, la jante ; entre les deux, il y a des rayons qui relient le moyeu avec la jante, mais en même temps le moyeu et la jante tiennent les rayons.

Si nous enlevons un seul élément, il n'y a plus de roue. C’est seulement quand la roue est solide et bien constituée qu’elle peut faire avancer la charrette et laisser une trace sur le chemin.

Le moyeu, c’est Toi, Jésus-Christ ; les rayons, c’est chacun de nous ; la jante, c’est l’assemblée des croyants qui laisse son empreinte sur le monde. Nous pouvons même entourer tout cela d’un cercle de charité pour que ça tienne mieux…

Nous remarquons enfin que plus nous nous approchons du Centre plus les rayons se resserrent. C'est ainsi que pour faire l'unité, il importe que nous nous dirigions vers le Centre qui n'est autre que ton Père avec toi, Jésus-Christ.

Michel GUERRE le 1 juin 2017

Grande prière de Jésus 22.png



01/06/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi