Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 24 AOÜT 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,45-51.

Philippe trouve Nathanaël et lui dit : « Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth. »

Nathanaël répliqua : « De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et vois. »

Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »

Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. »

Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! »
Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »

Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

  Nathanaël 4.jpg
                     

"Quand l'arbre devient signe, prenant racines dans notre terre intérieure, pour nous élever au plus Haut de nous-mêmes"

 

Jésus, chacun de nous, un jour ou l'autre, a besoin de Philippe pour nous permettre de dévoiler ce que "Dieu a donné". C'est le sens du nom porté par "Nathanaël", prénommé par la suite "Barthélémy".

Philippe est donc l'intermédiaire qui nous montre le chemin que nous cherchons pour arriver jusqu'à toi.

Mais le nom de ce village, dans lequel tu te trouves, est tellement peu connu, que nous passons notre temps à nous demander si Celui qui doit délivrer le peuple peut sortir d'un espace inconnu.

Les doutes se devinent au grand jour, et les questions posées jaillissent de notre intelligence, celle des Ecritures méditées à l'ombre des branches d'un figuier. Espace où les racines de notre terre intérieure nous élèvent au "plus Haut de nous-mêmes".

Mais Philipe est l'ami qui ne lâche jamais !  Sans qu'il le sache forcément lui-même, il a pour vocation de montrer le chemin.

Il insiste fortement, sans nous contraindre cependant, en nous disant la parole qui libère :"Viens et vois."

Nous restons libres de dévoiler en nous ce que "Dieu a donné". Mais quand, Jésus, tu nous vois venir à toi, tu dévoiles, malgré nos doutes et nos interrogations, ce qu'il y a de plus transparent en chacun de nous.

C'est bien Toi, Jésus, le premier à nous appeler. Nous restons étonnés de cette connaissance, alors que nous n'avons jamais ressenti de rencontres avec toi. Et nous ne pouvons nous empêcher de te demander :"Mais d'où vient donc cet amour que tu nous manifestes d'une manière si intense ? "

Ta réponse est une réponse remplie d'amour qui élève : "Avant que Philippe t'appelle, quand tu méditais les Ecritures à l'ombre du figuier, cet Arbre qui te conduit au "plus haut de toi-même", j'ai vu de l'intérieur la quête qui est la tienne."

Interpellé sur ce que "Dieu a donné", nous ne pouvons que déclarer que tu es vraiment le Fils de Dieu, celui que le monde attend pour le délivrer de tout ce qui l'enferme.

Les racines de notre "Arbre de vie", bien plantées dans notre terre intérieure, viennent de nous permettre d'aller au plus haut de nous-mêmes.

Jésus, ta déclaration d'amour se poursuit en nous disant que nous verrons ce "Plus Haut de nous-mêmes" se déchirer pour nous permettre de te contempler, toi le Vivant, avec tous ceux et celles qui nous ont précédés, dans une danse d'amour qui ne finira jamais. Le Fils de l'Homme est donc aussi le Fils de Dieu en toi, Jésus.

Michel GUERRE le 24 août 2017
Nathanaël 5.jpg

 



24/08/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi