Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 25 AOÜT 2017

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 22,34-40.

En ce temps-là, les pharisiens, apprenant qu’il avait fermé la bouche aux sadducéens, se réunirent, et l’un d’entre eux, un docteur de la Loi, posa une question à Jésus pour le mettre à l’épreuve :

« Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? »

Jésus lui répondit : « ‘Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit.’

Voilà le grand, le premier commandement. Et le second lui est semblable : ‘Tu aimeras ton prochain comme toi-même.’ De ces deux commandements dépend toute la Loi, ainsi que les Prophètes. »

Le grand commandement 3.png
                       

"Il suffit d'aimer pour entendre et comprendre ta Parole, Seigneur"

 

Seigneur Jésus, lorsque tu demandes à certains d'entre nous de ne pas parler, il faut toujours que d'autres te fassent la leçon en te posant une question afin de savoir si tu as bien appris ce qui t'a été enseigné.

Et l'épreuve est de taille puisqu'il s'agit ce connaître ton sentiment sur la loi et les prophètes en ce qui concerne le grand commandement.

Ta réponse à ceux qui t'ont posé cette question, tu la formules en deux temps : "Aimer Notre Père de tout notre cœur, de toute notre âme et de tout notre esprit."

Belle invitation, en effet qui remet le cœur à sa place première, car si le cœur n'y est pas, il devient impossible d'aimer. Mais il importe aussi de ne pas oublier l'âme qui est le souffle de l'Esprit. Cela fait un tout sans lequel il nous est impossible d'aimer ton Père en vérité. Nous n'entendons pas ta réponse, mais nous ressentons qu'elle est vraie puisqu'il suffit d'aimer.

Comment aimer ton Père que nous ne voyons pas et qui ne nous parle pas ? Pourquoi ce grand silence quand nous nous adressons à Lui quand la maladie nous surprend et qu'elle surprend les autres ?

Le deuxième temps de ta réponse, Seigneur, vient éclairer le premier. Il n'est pas d'autre chemin que de s'aimer soi-même. Avoir un grand respect pour l'Etre qui nous a été donné, apprendre à ne pas se détester sous prétexte que plus rien ne se passe comme avant. Il importe de retrouver la confiance en nous-mêmes et de nous reprendre en mains. Seigneur Jésus, c'est ce que tu fis sur la croix quand tu crias : "Mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" Et reprenant confiance en toi, tu as prononcé cette autre parole de confiance : "Père, entre tes mains je remets mon Esprit." Nous savons désormais où se trouve le chemin.

Mais pour nous aider à marcher avec toi, il nous faut devenir le prochain de l'autre comme le bon Samaritain.

Il est donc impossible d'aimer ton Père, sans nous aimer nous-mêmes et sans aimer les autres.

Seigneur Jésus, nous te disons merci pour ta réponse. Oui, il suffit d'aimer ton Père, nous-mêmes et les autres. Et cela de tout notre cœur, de toute notre âme, souffle de l'esprit.

Michel GUERRE le 25 août 2017

Le grand commandement 4.png



25/08/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi