Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 28 JUIN 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 7,15-20.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, alors qu’au-dedans ce sont des loups voraces.

C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Va-t-on cueillir du raisin sur des épines, ou des figues sur des chardons ?
C’est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l’arbre qui pourrit donne des fruits mauvais.

Un arbre bon ne peut pas donner des fruits mauvais, ni un arbre qui pourrit donner de beaux fruits.

Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu.

Donc, c’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

Aimer 27.jpg
                       

"Un chemin s'ouvre devant nous"

Seigneur Jésus, tu nous ouvres un chemin dans la nuit dévorante où les loups se déguisent en brebis. Ces loups, ils sont en nous, c'est nous qui les laissons nous dévorer, pensant que tout est arrivé.

Non, Seigneur, avec toi, c'est toujours un autre chemin que tu nous demandes de prendre. Il nous faut encore apprendre à porter de bons fruits afin de pouvoir les partager sur ce chemin de nuit.

La tentation est grande de croire que c'est fini, que nous avons mérité de ne plus rien produire.

Mais nous avons choisi de marcher avec toi, et de laisser grandir en nous cet Arbre de la Vie qui donne de bons fruits.

Amis et amies du quotidien de Dieu, du quotidien de l'Homme, de tous les quotidiens, si nous discernons en nous un arbre qui ne donne pas de beaux fruits, nous le couperons pour qu'il soit purifié par le feu. Et nous pourrons offrir encore les bons fruits que nous pourrons reconnaitre selon de vrais critères qui ne trompent pas :

1) Vivre dans l’amour fraternel.

Nous savons bien que cette démarche est difficile dans nos familles ou dans la vie religieuse. Nous pouvons laisser croire que nous aimons, alors que nous faisons semblant d'aimer. Nous pouvons laisser croire que nous avons de bonnes relations dans la vie communautaire, alors que nous passons notre temps à dire du mal des autres dans leur dos. L'amour fraternel est facile quand on ne le vit pas..

Mais ce n'est pas ce que tu nous demandes, Seigneur Jésus. Tu nous demandes d'aimer comme toi : "Aimez-vous les uns les autres, comme je vous aime."

2) Goûter le fruit du bon Arbre de l'Esprit :

Amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi dans les paroles énoncées.

Les mots sont faciles à prononcer, mais dans les actes, c'est plus difficile à faire. Pour arriver à vivre pleinement, tu nous invites à nous laisser habiter par le "Souffle de ton Esprit".

L'amour est une démarche difficile quand il s'agit d'y être fidèle. Les failles existent, mais nous pouvons faire en sorte de ne pas tomber. Et c'est alors qu'il nous faut mettre en pratique la joie de vivre, la paix dans nos maisons et entre les nations. La patience qui nous apprend à nous supporter les uns les autres dans la bonté et la bienveillance. La confiance devant être donnée sans limites pour vivre comme toi, Seigneur. La douceur et la maîtrise de soi dans nos paroles et dans nos actes.

3) Faire Corps avec toi, Jésus-Christ dans l'unité qui rassemble et ne disperse pas.

C'est toi, Seigneur, qui fait Corps avec nous en chaque Eucharistie. Mais cela suppose que nous fassions corps avec toi et entre nous. Il est si facile de recevoir l'hostie en la gardant pour nous, alors qu'elle est éphémère si nous ne faisons pas corps avec toi et entre nous. Ce n'est pas ce que tu as fait, Seigneur, au cours de ce dernier repas avec les tiens. Tu t'es donné pleinement en faisant corps avec chacun, y compris avec Judas et Pierre qui allaient te trahir ou ne pas te reconnaître dans ta passion.

Merci, Seigneur Jésus, de nous ouvrir ce chemin sur lequel tu as marché. Nous savons bien qu'au bout se dresse pour chacun d'entre nous cet Arbre de la Croix, signature d'un Amour qui se donne jusqu'au bout.

Avec toi, sur cet Arbre de vie, nous irons au plus Haut de nous-mêmes pour accueillir l'Amour de ton Père. Nous étendrons nos bras vers nos frères et nos sœurs afin de les aimer et de les rassembler. Nous garderons nos pieds en cette terre où les racines permettent à l'Arbre de grandir et de porter du fruit.

Michel GUERRE le 28 juin 2017

AIMER comme Jésus 8.jpg



28/06/2017
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi