Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 5 MAI 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,52-59.

En ce temps-là, les Juifs se querellaient entre eux : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? »

Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.

En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson.

Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui.

De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi.

Tel est le pain qui est descendu du ciel : il n’est pas comme celui que les pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »

Voilà ce que Jésus a dit, alors qu’il enseignait à la synagogue de Capharnaüm.

 Discours sur le pain de vie 1.png
                     

Préalable à la relecture de ce texte d'Evangile

Le quatrième évangile de ton disciple Saint Jean, Seigneur Jésus, en particulier son chapitre 6 (discours sur le Pain de vie), est d’une grande densité théologique.

Nous te célébrons encore, Jésus, en ce temps pascal, et les mots de saint Jean, qui rapporte tes paroles à Capharnaüm, concentrent tout ton enseignement sur ta mission.

Ta mission arrive à son accomplissement dans ce mystère Pascal.

Tu es, Seigneur le Verbe fait chair, la Parole en notre propre chair, ta personne rencontre notre personne.

Pour cela, Seigneur, tu t'es donné jusqu'au bout de l'Amour, et tu continues de le faire par Ta Parole qui devient notre Parole

Pour ceux et celles qui, parmi nous, te donnent leur confiance, Ta Croix devient source de VIE en plénitude, Ici et maintenant.

"Le verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous".

Le sang versé est au singulier et signifie la vie qui nous est donnée.

L'eucharistie que nous célébrons est le "déjà--là" de la vie en plénitude, celle que tu nous donnes en demeurant en nous et nous en Toi.

C’est en cela, Seigneur, que ton Eucharistie est vitale pour ceux qui se rassemblent en ton Eglise, pour chacun d'entre nous et pour le monde entier. Par l'Eucharistie, que tu nous demandes de célébrer en faisant mémoire de toi, tu demeures en nous, Jésus Christ, et au milieu du monde, afin de nous libérer de tout ce qui nous entrave pour te recevoir en recevant les autres.

Discours sur le pain de vie 1.jpg

Relecture ce l'Evangile pour le monde d'aujourd'hui

 

"Quand Jésus se donne à manger,

C'est un amour qui se donne à aimer"

 

"Seigneur, après un catéchisme appris par cœur, avec des interdits de comprendre l'enseignement donné, il y a un certain nombre d'années, combien d'entre nous ne se posaient-ils pas la question que des Juifs énonçaient en disant : "Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ?"

Ils n'avaient pas tord de se quereller entre eux sur un interdit essentiel : "On ne mange pas la chair des viandes offertes en sacrifice, on ne boit pas les sangs versés par le fait d'un meurtre commis."

Nous avions donc raison de nous demander comment il était possible que tu donnes ta chair à manger. Que de fois, nous avons entendu que si nous touchions avec nos dents l'hostie reçue pour une communion, nous commettions un sacrilège ! Et pour mieux respecter ta chair, il nous était demandé de jeûner avant de te recevoir.

Tout cela est du passé, mais nombreux sont encore ceux et celles qui restent marqués à jamais par cet enseignement.

Alors, Seigneur, essayons de traduire intelligemment ces paroles d'amour que tu nous donnes à entendre : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous…"

Il faut comprendre qu'en hébreu le mot "chair" a plusieurs résonnances : fils, grain de blé, Bonne Nouvelle.

Et le mot "Sang" au singulier est signifiant de la VIE. Alors que dans un pluriel, il s'agit des sangs versés après un meurtre commis.

Seigneur, nous pouvons maintenant contempler le don que tu nous fais : "En te donnant à manger, c'est un amour qui se donne à aimer."

Oui, nous croyons que le mot "chair" signifie que c'est bien toute ta personne qui se donne à chacun. Et point n'est besoin d'attendre l'Eucharistie pour entendre que nous sommes pleinement aimés de toi et, qu'à notre tour, nous pouvons t'aimer pleinement. Cet Amour échangé est toute notre vie. Tu ES le Fils qui se donne ! Tu ES ce grain de blé qui s'ouvre et se développe, tu ES cette Bonne Nouvelle dans nos vies.

A chaque instant, tu te donnes à chacun, nous rappelant que ton "Sang" est une vie donnée.

Tu ne reprends jamais ce que tu nous donnes, tu ne refuses jamais ce que nous te donnons. Par là, nous sommes déjà "Relevés" dans l'Eternelle VIE qui est un Présent qui ne finit jamais dans le temps et en dehors du temps.

Oui, avec ces mots, nous pouvons croire que ta "chair" est la nourriture d'un amour inlassablement échangé. Ton "sang" est bien le signe d'une vie donnée et que nous pouvons donner aussi.

"Seigneur, quand tu donnes ta "chair" à "manger", c'est un amour qui se donne à aimer, et nous pouvons aimer ainsi à notre tour.

Quand tu nous donnes ton "sang" à "boire", c'est ta vie qui se donne pour que nous la donnions aussi."

Nous te disons merci pour ce chemin de VIE qui nous permet de vivre EUCHARISTIE.

Discours sur le pain de vie 6.jpg

Michel GUERRE le 5 mai 2017

 



05/05/2017
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi