Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 6 MAI 2017

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,60-69.

En ce temps-là, Jésus avait donné un enseignement dans la synagogue de Capharnaüm. Beaucoup de ses disciples, qui avaient entendu, déclarèrent : « Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ? »

Jésus savait en lui-même que ses disciples récriminaient à son sujet. Il leur dit : « Cela vous scandalise ? Et quand vous verrez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant !...

C’est l’esprit qui fait vivre, la chair n’est capable de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie. Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas. » Jésus savait en effet depuis le commencement quels étaient ceux qui ne croyaient pas, et qui était celui qui le livrerait.

Il ajouta : « Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père. »

À partir de ce moment, beaucoup de ses disciples s’en retournèrent et cessèrent de l’accompagner.

Alors Jésus dit aux Douze : « Voulez-vous partir, vous aussi ? »

Simon-Pierre lui répondit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.  Quant à nous, nous croyons, et nous savons que tu es le Saint de Dieu. »

En marche avec Jésus 4.jpg
                       

"En marche avec toi, seigneur Jésus"

 

Seigneur Jésus, en ce jour qui précède un autre jour, tu nous donnes ta parole à entendre tout au cœur de nos vies dans lesquelles tout est bien souvent chamboulé depuis quelques temps.

Comme tous ceux et celles qui ont pris la décision de marcher avec toi, nous avons envie te dire que ta Parole est difficile à entendre.

Nous l'avons vu précédemment, il nous a été difficile d'entendre ces mots qui résonnent si fortement en nous encore maintenant : "Prenez et mangez, ceci est mon corps livré pour vous et pour le monde". Nous avons tendance à croire que tu te donnes ainsi pour nous sauver. Il faut entendre que tu viens nous saluer pour nous tirer des faux pas qui ressemblent à des cibles manquées. En te donnant jusqu'au bout de l'amour, c'est bien cela que tu désires pour chacun d'entre nous : Que nous marchions avec toi jusqu'au bout de l'amour en remontant la pente lorsque nous tombons.

Mais tu sais bien que nous avons du mal à entendre tout cela et qu'il nous arrive de râler contre toi.

C'est alors que tu nous invites à aller encore plus loin dans l'écoute de ta parole qui nous annonce ton départ vers ton Père et Notre Père. A ce moment là, nous ferons la douloureuse expérience de réaliser ton absence apparente.

Et pour nous inviter à retrouver l'espérance, petite sœur de nos vies, tu éclaires pour nous ce qui nous paraissait obscure en nous disant :"C'est l'Eprit qui fait vivre, la chair n'est capable de rien". Et nous comprenons que la chair n'est que l'enveloppe de l'essentiel, cet essentiel qui rassemble au lieu de diviser, cette démarche qui nous invite à t'accompagner. Tes paroles, Seigneur sont essentielles pour vivre car elles sont de l'Esprit qui t'entoure d'un amour infini et que tu veux partager avec nous.

Tu n'es pas dupe, Seigneur, de nos bonnes intentions, car tu sais bien que nous pouvons te retirer notre confiance et te trahir à nouveau.

Pour marcher avec toi et aller vers nos frères, tout nous est donné par ton Père et Notre Père, encore faut-il être avec toi.

L'exigence d'aimer est si forte que beaucoup s'en retournent et cessent de t'accompagner.

C'est alors, que dans un grand chagrin, tu nous demandes, à nous qui avons marché avec toi depuis le commencement, malgré nos faiblesses, et nos cibles manquées :"Voulez-vous partir, vous aussi ?"

Et comme ton Premier de Cordée, nous avons envie de te répondre :"Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle."

Cette vie en plénitude, c'est bien celle que nous voulons. Elle n'est pas un domaine réservé, tu la proposes à chacun et chacune d'entre nous.

C'est alors que nous choisissons de poursuivre notre marche avec toi, car nous te faisons confiance.

Aujourd'hui, en marchant avec toi, nous reconnaissons que tout nous vient de Ton Père et Notre Père. Seigneur, nous croyons en toi, car tu es l'image de ton Père, tu es le Saint de Dieu.

Tu ne veux pas de notre absence ou de notre pâleur. Tu désires simplement que nous marchions avec toi.

Michel GUERRE le 6 mai 2017

En marche avec Jésus 3.jpg



06/05/2017
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi