Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 8 OCTOBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,27-28.

En ce temps-là, comme Jésus était en train de parler, une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire :

« Heureuse la mère qui t’a porté en elle, et dont les seins t’ont nourri ! »

Alors Jésus lui déclara : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »

 Ecoute de la Parole de Dieu 12.jpg
                     

"Ecouter la Parole, l'enfanter, et lui permettre de grandir afin de mieux en vivre et de la partager"

 

1) Une écoute première :

Seigneur Jésus, alors que tu enseignes la Parole puisque "tu ES toi-même la " PAROLE", "VERBE DE DIEU", c'est encore une femme qui ose élever la voix pour manifester une louange en réponse à ceux qui tentent de t'enfermer au nom d'une Loi qui impose au lieu de montrer un chemin. Les femmes n'avaient qu'un seul droit, c'était celui de se taire.

Mais cette femme sait bien ce qu'elle dit, car elle a certainement porté dans ses entrailles et nourrit un enfant pour énoncer une telle Parole : « Heureuse la mère qui t'a porté dans ses entrailles, et qui t'a nourri de son lait ! »

Merveilleuse louange de ta Mère, Marie.

Et toi, Jésus, au contraire de ce que l'on croit comprendre, tu profites de cette déclaration d'amour à l'égard de ta Mère pour étendre son attitude à tous ceux et toutes celles qui veulent bien entendre la Parole de Dieu et lui être fidèles : « Heureux plutôt ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui la gardent ! »

Quelle belle invitation à prendre exemple sur Marie, ta Mère, qui a si bien entendue, au sens de comprendre, la Parole de Dieu donnée par Gabriel, gardant fidélité dans le "OUI "accordé chaque jour, et cela jusqu'au pied de la croix et dans ton "Relèvement".

Il faut nous mettre en marche, oser recevoir ta Parole, tout faire pour bien l'entendre et la comprendre, en lui restant fidèles dans un amour accueilli, dans un amour partagé. C'est un "OUI" sans conditions qu'il nous faut prononcer.

Ce même "OUI" que St Jean XXIII prononça au jour de son élection au service de ton Eglise.

Son "Oui", était rempli du "Souffle de l'Esprit" qui traversait sa vie. Il a toujours choisi d'avoir de l'air pour respirer ta Vie. C'est sans doute ce besoin qui l'a poussé à convoquer un Concile afin d'ouvrir grandement les portes de l'Eglise au souffle de l'Esprit. Ses paroles résonnaient avec la tendresse d'une mère : « En rentrant chez vous, vous trouverez vos enfants. Donnez une caresse à vos enfants, et dites-leur : c’est la caresse du pape. Vous trouverez peut-être quelque larme à essuyer. Ayez une bonne parole pour celui qui souffre : Le pape est avec nous, spécialement aux heures de tristesse et d’amertume ».

Seigneur Jésus, en écoutant ta Parole, en osant bien l'entendre afin de la mieux comprendre, nous lui serons fidèles et nous mettrons nos pas dans les pas de ta Mère.

Comme ton Serviteur, le Pape Jean XXIII, nous ouvrirons nos cœurs au "Souffle de l'Esprit".

Seigneur Jésus, quand cette femme "courage" élève la voix au milieu d'une foule hostile aux paroles féminines, tu l'entends certainement, et tu comprends bien qu'il s'agit d'une louange faite à ta Mère, Marie.

 Ecoute de la Parole de Dieu 10.jpg

2) Une mise en pratique :

Mais, comme à ton habitude, tu élargis cette Parole, passant du singulier au pluriel.

C'est une invitation qui nous est faite à "Nous mettre en éveil, à aller de l'avant", afin d'écouter et d'entendre la Parole de Dieu, la mettre en pratique et lui être fidèles.

- "Aller de l'avant" : il s'agit bien de sortir de nos léthargies habituelles, de nous réveiller et de marcher, en nous mettant à proximité de la Parole. Tu ne parles pas de ta Mère, tu ne parles pas de toi, tu nous parles à chacun et chacune d'entre nous pour que nous sortions de cette indifférence qui nous guette constamment. Mais pour cela, il faut choisir de nous "mettre debout et aller de l'avant".

- "Ecouter et entendre la Parole" : Etant bien réveillés, capables d'attention, nous pouvons "Ecouter", tendre l'oreille du cœur. Cette démarche de prière, qui a pour nom "contemplation", est à faire chaque jour, en nous donnant le temps de nous mettre à l'écoute par un texte qui nous dévoile la Parole. Impossible d'écouter la Parole de Dieu, si nous ne trouvons pas le moyen de tendre l'oreille. Nous pourrions en rester là et nous endormir sur notre oreiller. Mais tu nous demandes d'écouter pour comprendre, c'est ce que l'on appelle "entendre". Le langage de Dieu est d'une grande simplicité, il ne parle que d'Amour.

- "Mettre en pratique la Parole" : Seigneur Jésus, avec ton insistance habituelle, tu nous indiques que la "mise en pratique" est toujours le service de l'autre. La Parole de Dieu est un Amour reçu et un Amour à partager. Cette démarche est sans doute la plus difficile, car elle demande de ne pas s'enfermer, mais de s'ouvrir aux autres.

- "Garder la Parole de Dieu" : Ce n'est pas l'enfermer pour la protéger des salissures humaines. C'est être fidèle dans les démarches énoncées précédemment. Et la fidélité exige la confiance dans la Parole de Dieu qui est faite pour l'humanité entière. C'est la raison pour laquelle il nous faut l'enfanter à notre tour afin de la donner au monde.

Seigneur Jésus, apprends-nous à vivre cette nouvelle béatitude : "En avant ceux qui écoutent la Parole de Dieu et la mettent en pratique".

Michel GUERRE le 8 octobre 2016

Ecoute de la Parole de Dieu 11.jpg



08/10/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi