Espace pour mieux Chercher

UNE RELECUTRE ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS SUR LE VENDREDI SAINT 2017

Vendredi Saint

Année A

Le vendredi 14 avril 2017

 

Bonjour amis et amies du quotidien de Dieu, du quotidien des hommes. Je vous adresse en ce jour une relecture sur la Passion de Jésus.

Je vous assure de mon amitié fidèle.

Michel GUERRE le 14 avril 2017

Vendredi Saint 2017 8.jpg

                       

Passion de notre Seigneur Jésus Christ, Passion des hommes d'aujourd'hui.

Seigneur Jésus, ce jour est un jour sombre et le ciel pleure à cause du rappel  de ta mort et de la mort des hommes dans le monde

Tristesse ce jour que nul ne peut oublier et pourtant ce jour est rempli d''espérance.

Qui de nous pourrait oublier, Seigneur, que tu as été trahi, renié, bafoué et ridiculisé ? On a partagé tes vêtements, et on t'a mis à mort sur le bois de la croix, tout au bout de la croisée des chemins où se faisaient les rencontres avec les hommes. Nul ne peut oublier une telle dérision.

Et dans le même temps, où le ciel devient sombre, cachant la lumière sur le monde, des hommes, des femmes et des enfants sont aussi condamnés à vivre sans les autres, à vivre sans papiers, à être rejetés de leur propre pays et à mourir, faisant avec leur bras une croix au creux des vagues de la mer, au creux des vagues de la mort.

Seigneur Jésus, ce jour fut le plus noir pour toi, car les ténèbres se sont levées pour écraser la lumière.

Ce jour est le plus noir pour les hommes d''aujourd'hui, car certains sont écrasés, torturés et mis à mort alors qu'ils n'ont rien fait de mal. Nombreux sont ceux qui demandent le droit d'être libres, et on les enferme. 

Seigneur Jésus, les ténèbres n'ont pas compris la lumière que tu étais dans le monde, apportant avec toi le geste libérateur et la guérison des blessures infligées aux hommes et aux femmes, aux enfants de bonne volonté.

Ta lumière, Seigneur, est non violente et donne le pardon. Nos ténèbres sonnent le glas et apportent la mort. Que faisons-nous de toi, que faisons-nous des autres?

Ta lumière est le chemin qui nous conduit vers ton Père et Notre Père, mais nous préférons nos ténèbres en restant aveugles à la misère de nos frères. Nous ne sommes pas encore prêts à voir cette lumière que tu ES. Nous ne sommes pas prêts à entendre la vérité.

Combien de temps nous faudra-t-il pour ouvrir nos yeux pour voir  et ne pas simplement regarder ceux qui meurent comme toi sur une croix ?

Combien de temps pour entendre et ne pas seulement écouter le cri des malheureux ?

Seigneur, l'aujourd'hui de Dieu et l'aujourd'hui de l'homme devait se rencontrer,  mais nos ténèbres viennent encore pour envahir la terre.

Mais pourquoi refusons-nous de voir ta lumière en  blessant et en tuant nos frères ? La lumière est venue dans le monde et nous l'avons écrasée.

Oui, ce jour est bien celui où la plus grande lumière est écrasée par notre aveuglement devant la souffrance. C'est le jour où  ta lumière n'est pas reconnue.

En regardant autour de nous, nous voyons bien que les ténèbres cherchent encore la Lumière.

Les violences qui se vivent dans les couples, les coups donnés aux enfants, les tueries au nom d'un Dieu vengeur, c'est tout cela qui envahit la terre en refusant ta Lumière par une mort infâme qui t'est imposée quand elle est encore imposée aux autres par nous-mêmes.

L'exploitation des enfants, pour le travail ou pour la prostitution, tout cela est ténèbres.

Les discriminations sexuelles, raciales ou religieuses à l'égard de nos frères et de nos sœurs, sont aussi ténèbres sur la terre.

Quand des sociétés financières manipulent leurs chiffres comptables, tout cela est aussi  ténèbres.

Seigneur Jésus, au jour de ta Passion pour les hommes, les ténèbres sont tombées et le ciel s'est noirci. C'est ce qui arrive aujourd'hui sur la terre que nous habitons.

Mais, ne désespérons pas, car la blancheur de ta Lumière éclate malgré le voile que nous mettons. Car ton Père ouvre les cieux pour nous annoncer  que tu es son fils bien-aimé.

C'est alors que le bien, si nous le voulons, traverse le mal que nous faisons.

Le ciel et la terre se rejoignent et le monde s'ouvre au divin par cette Parole que tu annonces aujourd'hui : "Vous verrez les anges monter et descendre au-dessus du Fils de l'homme".

Seigneur Jésus, tu nous rappelles que le jour de Dieu est aussi le jour de l'homme. Tu nous dis que tu es le lien et le chemin qui nous mène vers Ton Père et Notre Père.

Oui, les anges montent et descendent sur toi, le Fils de l'homme.

Seigneur Jésus, tu es bien cette échelle qui nous ouvre à l'Infini qui est ton Père et Notre Père. Désormais la croix est devenue le lien entre ton Père et chacun de nous, si nous le voulons, elle est l’échelle vers l’infini de  ton Père et notre Père.

Ta croix, Seigneur Jésus, est devenue l'échelle entre ton Père et nous.

En regardant ta croix, Seigneur, il nous faut regarder la nôtre et voir si ta passion d'aimer est aussi notre passion d'amour des autres.

Par toi, Seigneur Jésus, nous connaissons désormais la relation amoureuse de ton Père envers chacun de nous. Un Père ne peut vouloir la mort de son Fils bien-aimé et de tous ses enfants que nous sommes.

Seigneur, avant de mourir, comme chacun de nous, tu as pensé à ta Mère en lui donnant Jean comme fils et en confiant ta mère à celui-ci.

Et c'est ainsi que Marie devient Mère universelle, et que nous devenons des frères et des sœurs.

Comme toi, Seigneur, nous avons désormais le même Père et la même Mère.

Ne regardons plus la croix comme un signe de mort, mais comme un signe de vie qui nous manifeste l'amour de ton Père.

Désormais le chemin est ouvert pour sortir de nos ténèbres et aller vers ta Lumière.

Michel GUERRE le 14 avril 2017

Vendredi Saint 2017 12.jpg



14/04/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi