Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 29 SEPTEMBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 1,47-51.

En ce temps-là, lorsque Jésus vit Nathanaël venir à lui, il déclara à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »

Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. »

Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! »
Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »

  Archange 2.jpg                     

Seigneur Jésus, en portant ton regard sur chacun d'entre nous, tu vois "Dieu qui se donne", car telle est la signification du nom porté par "Nathanaël". Invitation à découvrir que nous sommes de ton peuple "ISRAEL", "celui qui s'est battu avec Dieu". En effet, notre vie est toujours ce combat de Jacob avec l'ange, combat qui lui valut ce beau nom d'Israël. Pour te comprendre et te servir parmi nos frères, nous sommes appelés à "nous battre avec toi" dans cette quête inlassable de ce que tu ES, à "nous battre avec nous-mêmes et avec les autres", en évitant de nous "battre contre", ce qui est destructeur et nous oblige à mentir. Il est préférable parfois de garder le silence, prenant de la distance, plus que de passer son temps à s'affronter en se détruisant mutuellement.

Nous sommes toujours surpris quand nous percevons ta voix dans la prière ou la rencontre de l'autre. C'est pourquoi, nous avons cette audace de t'interpeller pour savoir comment tu peux nous aimer ainsi : "Comment me connais-tu ?". Et tu réponds toujours dans notre cœur ou par un autre : "Avant que tu ne sois, je te connaissais déjà". Cette parole de Jérémie est la même que tu adresses aujourd'hui à Nathanaël, que nous sommes chacun, quand nous laissons "Dieu se donner à nous". Et c'est alors que nous pouvons déclarer que "TU ES LE FILS DE DIEU".

Devant une telle proclamation de foi, tu nous rappelles que nous verrons de l'intérieur le ciel ouvert, comme un livre d'Amour qui s'ouvre à la plus belle page. C'est là que nous verrons les "anges de Dieu", ces messagers ou ces intermédiaires qui montent vers ton Père afin de boire à la Source, et descendent vers les hommes pour dévoiler que tu es aussi le "Fils de L'Homme", Dieu en pleine humanité.

Ces messagers portent des noms, ils sont tous mentionnés dans le Premier Testament, ce premier témoignage de l'Histoire de Dieu avec les hommes. On les retrouve aussi dans le deuxième testament, ce deuxième témoignage de ton Histoire avec chacun de nous. Ils portent en eux le nom de Dieu qui se signifie par "EL".

Nous les fêtons aujourd'hui et c'est l'occasion de les honorer en souhaitant une bonne fête à ceux et celles qui portent leur nom.

- Michaël ou Michel qui signifie : "qui est comme Dieu". N'oublions pas le "comme" qui permet de comprendre que nous sommes faits à l'image et à la ressemblance de Dieu. Michaël a pour mission de dévoiler en chacun cette image de Dieu.

- Gabriel qui veut dire : "Dieu s'est montré fort". C'est celui qui annonce et fortifie celui ou celle qui est bénéficiaire. Marie est là pour nous rappeler cette annonce de la venue de Jésus parmi les hommes. Il fallait qu'elle reçoive la force pour que soit dite au monde cette Bonne Nouvelle !

- Raphaël qui est le rappel que "Dieu guérit". C'est une aide apportée pour apaiser les blessures des hommes.

Oui, très bonne fête à ceux et celles qui portent ces prénoms !

Nous sommes chargés de mettre en pratique la mission qu'ils nous donnent : Dévoiler l'image de Dieu, annoncer sa présence au cœur de chacun, soigner les blessures rencontrées parmi les hommes.

Les Archanges, dans le premier Testament, en particulier chez Daniel, et dans l'Apocalypse dévoilée par ton Evangéliste Saint Jean, ont pour signification que nul ne peut voir Dieu sans mourir. Les Archanges nous permettent de le "voir" en nous et chez les autres, et d'en vivre pleinement.

Michel GUERRE le 29 septembre 2016

Archange 5.jpg

 



29/09/2016
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi