Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 30 DECEMBRE 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 2,13-15.19-23.

Après le départ des mages, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. »

Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte, où il resta jusqu’à la mort d’Hérode, pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : ‘D’Égypte, j’ai appelé mon fils.’
Après la mort d’Hérode, voici que l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph en Égypte et lui dit : « Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et pars pour le pays d’Israël, car ils sont morts, ceux qui en voulaient à la vie de l’enfant. »

Joseph se leva, prit l’enfant et sa mère, et il entra dans le pays d’Israël.
Mais, apprenant qu’Arkélaüs régnait sur la Judée à la place de son père Hérode, il eut peur de s’y rendre. Averti en songe, il se retira dans la région de Galilée et vint habiter dans une ville appelée Nazareth, pour que soit accomplie la parole dite par les prophètes : ‘Il sera appelé Nazaréen.’

Sainte famille 1.jpg
                       

"LA SAINTE FAMILLE et les familles saintes"

Après les cadeaux offerts, après les cadeaux reçus, il devient urgent et nécessaire de ne pas oublier que l'essentiel est à vivre dans notre relation à toi, Seigneur, et dans nos rencontres avec les autres.

Faisant partie de ton Peuple, nous sommes des nomades, des éternels chercheurs, et nous risquons tout sur une confiance accueillie et donnée.

Seigneur, en ce Jour qui est ton Jour, tu nous donnes à comprendre le chemin qu'il faut prendre pour mieux nous accomplir en cette famille humaine qui peut nous dévoiler le poids de ta Présence. Tu veux nous indiquer ce chemin afin que nous puissions vivre pleinement en Toi.

Nous savons bien que la famille est lieu de ta rencontre : une rencontre "Sainte", car elle donne à voir que tu ES Dieu, Toi qui es le Seul Saint et l'UNIQUE Seigneur au cœur de cette humanité dans laquelle tu es venu habiter.

Fatigués, après que soient partis ceux qui sont venus nous visiter en ce jour de ta Nativité, nous voulons prendre le temps d'un repos mérité.

Mais l'évènement surgit et vient changer le projet formulé. Une parole se fait entendre au cœur d'un rêve commencé, d'un songe à demi éveillé : "Lève-toi !"

La parole entendue résonne fortement dans les mots employés. Il s'agit bien, ici, de sortir de la nuit ceux qui nous sont confiés. Depuis des siècles, cette Parole se fait entendre au cœur des déplacés, au cœur des réfugiés. S'ils ne veulent pas mourir sous les coups répétés de ceux qui font la loi, il convient qu'ils "se lèvent", prenant femmes et enfants, afin de fuir vers un ailleurs.

Tu as vécu cela, Seigneur, comme d'autres avant toi, comme tous ceux et celles qui se trouvent en danger, traqués par les gardiens de ce qui n'est pas le Temple de ta Loi.

Sainte famille 33.gif

Ces situations extrêmes touchent aujourd'hui bien des familles qui demandent l'asile pour échapper au pire. Le Pape François, ton serviteur choisi, le rappelait encore dans son adresse à "la ville et en dehors de la ville", afin de distribuer tous tes bienfaits.

Ces familles sont saintes, non pas au sens communément employé de ceux qui n'ont jamais manqué la cible. Ces familles sont saintes par ta simple présence auprès des démunis, auprès des rejetés, de tous les déplacés. A ce titre vraiment, elles méritent respect et chemin à trouver pour savoir leur donner un toit, une part à manger.

Par ta Présence, Seigneur, au cœur de nos familles, tu viens tout bouleverser, tu viens tout déranger. Par deux fois, tu as vécu, avec Joseph et Marie, ces déplacements pour échapper à ceux pour qui le pouvoir permet tout, y compris de mettre à mort ceux qui gênent par leur encombrante présence. Pour nous en convaincre aujourd'hui, il suffit de regarder l'accueil négligé ou le manque d'accueil de toutes ces familles qui ont souvent tout perdu.

Si nous avons la chance d'avoir une famille préservée de ces peurs provoquées par ceux qui ne veulent pas qu'on les dérange, nous ne pouvons rester sans rien dire et sans rien faire. Ils sont bien trop nombreux ceux et celles qui sont l'objet d'un tel harcèlement.

Nous célébrons aujourd'hui ta "SAINTE FAMILLE", Seigneur, en célébrant les "familles saintes" où tu viens habiter afin de les aider, ou de les réveiller.

Combien de temps resterons-nous sourds aux appels répétés par ceux et celles qui pensent qu'aujourd'hui encore tu n'es qu'un déplacé, un réfugié, un exilé ou un exclu de nos sociétés dans lesquelles la confiance en toi n'existe plus ?

Nous écoutons ces cris du cœur afin de mieux répondre : "En marche, si vous êtes en paix et tranquilles chez vous !

En marche, si vous portez le souci de toutes les familles que l'on exploite ou que l'on jette dehors !

En marche, si vous êtes témoins de ces enfants auxquels on a volé cet amour donné, faisant d'eux des mendiants de la vie, des combattants pour survivre, des enfants déjà morts avant d'avoir vécu !

En marche, avec le Pape François qui invite chacun à ouvrir des chemins pour que des familles abîmées par la vie, parfois décomposées, entendent une Parole qui soigne plutôt qu'elle n'écarte ! Ils sont déjà bien abimés ceux et celles qui sont ainsi blessés !"

Nous fêtons aujourd'hui la "SAINTE FAMILLE", celle où Dieu se fait petit enfant, tenant la main de son papa et de sa maman pour être protégé de ceux qui en veulent à sa vie.

Nous voici appelés à faire des "familles saintes" en comprenant mieux que Dieu est à sa place avec les réfugiés, les déplacés et les exclus.

Nous voici appelés à faire des "familles saintes" en nous levant pour crier au secours et trouver les moyens d'aider ceux qui ont tout perdu en cette vie de "rien".

Père du Ciel et de la terre, Tu es l'Avenir de l'Homme par ta venue au monde en Ton Fils Jésus-Christ qui est venu dévoiler ta Présence en nos vies dans cette Nativité célébrée.

C'est avec toi, Seigneur Jésus, avec Joseph et Marie, que nous prenons le chemin des nomades sur lequel aujourd'hui marchent tant de familles.

Et nous mettons nos pas dans les tiens. Nous sommes de ta lignée, celle de Nazareth, puisque issus de la même Racine si bien irriguée par Ta Source de VIE.

Que ta "SAINTE FAMILLE" fasse de nous "des familles saintes", en nous menant à la rencontre de toutes les familles exclues ou non reçues !

Michel GUERRE le 30 décembre 2016, fête de la Sainte Famille déplacée dans le calendrier liturgique.

Sainte famille 15.jpg

 



30/12/2016
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi