Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 23 AVRIL 2016

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 14,7-14.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. »

Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »

Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ?

Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres.

Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.
Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père,
et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai.»

Croire au Christ 2.jpg
                       

"Quand Jésus nous emmène encore plus loin dans la relation "

 

Seigneur Jésus, en écoutant ta Parole en ce jour, nous pourrions nous contenter de dire que nous te connaissons. Il suffit pour cela de le dire, comme nous le faisons souvent en répondant machinalement à la question d'une personne au sujet de quelqu'un que nous avons rencontré : "Vous connaissez cette personne ?" "Bien sûr que je la connais !"

Mais, toi, Jésus, tu nous emmènes bien plus loin dans cette étrange Parole : "Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. "

Interloqués, nous ne pouvons que te dire : "Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit."

Et nous venons de faire l'impasse complète sur le sens donné au verbe connaître qui signifie : "Naître avec", ce qui est un long chemin d'apprentissage. Nous pensons qu'il suffit d'avoir rencontré quelqu'un pour dire que nous le connaissons.

Ta réponse vient alors nous confirmer le chemin qu'il nous reste à faire : "Il y a si longtemps que je suis avec vous, et vous prétendez ne pas me connaître ! Puisque vous m'avez vu de l'intérieur, ce qui est bien différent de regarder, comment pouvez-vous me dire : "Montre-nous le Père" ?

Depuis notre enfance, nous avons entendu parler de toi ! Depuis si longtemps, nous te fréquentons dans ton Eucharistie et dans les autres rassemblés, et nous avons encore du mal à croire que tu es dans le Père et que le Père est en toi ! Faut-il encore jeter la pierre à ceux et celles qui ont de la peine à croire ?

Croire en Jésus 5.jpg

Il faut tellement de temps pour apprendre à aimer et renaître sans cesse, pour comprendre que tes paroles ne sont pas seulement de toi. Elles viennent de la Source qui est en toi et que tu nommes comme étant ton Père, lui qui se dévoile en toi.

Mais il faut des années pour arriver à cela dans l'écoute de l'Evangile, dans la rencontre des autres. Et chaque jour apporte sa nouveauté qu'il faut encore apprendre à connaître, et donc à apprivoiser pour aimer.

Tu le comprends si bien, Jésus, que tu nous demandes de te faire confiance, car tu es dans le Père et le Père est en toi.

Mais pour décoder ce langage, il faut savoir aimer pleinement comme toi, afin de découvrir que la Source est en nous et que nous sommes dans la Source de ce "Tourbillon d'amour". Il faut même accepter parfois de ne plus rien "savoir", pour te trouver après tant d'années à te chercher.

Seigneur, tu comprends notre désarroi, car en dernier recours, tu nous demandes de te faire confiance à travers ce que tu fais, chemin d'apprentissage pour croire en toi et faire pour les autres ce que tu fais pour nous.

Cette confiance accordée, comme un amour qui ne se reprend jamais, nous permet alors d'aller encore plus loin que toi, tout en ressentant le poids de ton absence puisque tu t'effaces pour rejoindre ton Père. Mais cette absence ne supprime pas pour autant l'effet de ta Présence puisque tout ce que nous demandons en ton nom, tu le fais en nous et avec nous, afin que ton Père ait son poids d'amour en toi, et dans les fils que nous sommes.

Alors, qu'importe ce que nous ressentons ou pas, l'essentiel étant de croire que ce que nous demandons en ton nom, tu le fais avec nous.

Michel GUERRE le 23 avril 2016

Croire en Jésus 6.jpg



23/04/2016
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi