Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 2 NOVEMBRE 2018

V

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 2 NOVEMBRE 2018

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 6, 37-40

Jésus disait à la foule : « Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu'à moi; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m'a envoyé. Or, telle est la volonté de Celui qui m'a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. »

 Défunts 2015 2.jpg
                     

"Faire mémoire de ceux et celles qui nous ont quittés, cela n'a rien à voir avec une nostalgie du passé, mais c'est nous rendre présents à leurs présences voilées"

 

Seigneur Jésus, tu ne nous demandes pas en ce jour de faire acte de nostalgie à l'égard de ceux et celles qui, apparemment, nous ont quittés.

Chacun d'entre nous est profondément touché dans son être et dans sa chair par la disparition d'un être aimé.

Faire "mémoire", c'est rendre actif ce qui nous paraît du passé. Quand, à ton dernier repas, tu dis cette Parole :" Vous ferez cela en mémoire de moi", c'est une façon très directe de nous rappeler que chaque fois que nous célébrons l'Eucharistie, c'est toi, Seigneur, que nous célébrons dans ta Présence voilée.

Et il en est de même pour ceux et celles qui nous ont quittés, et dont nous "faisons mémoire" en ce jour. C'est une invitation à la confiance la plus dépouillée, mais aussi la plus donnée : Nous croyons que, parce que tu es ressuscité, nous pouvons nous rendre présents à ceux et celles que nous ne pouvons voir qu'avec notre cœur aimant.

En nous rendant présents à nos frères et nos sœurs dont l'absence se fait lourdement ressentir, sachant qu'ils sont "vivants", nous ne pouvons passer sous silence notre dernier passage.

Et nous ne pouvons que nous appuyer sur les paroles que tu nous dis aujourd'hui : "La volonté de mon Père, c'est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour."

Seigneur Jésus, en te donnant notre confiance, nous savons désormais que ce dernier jour est le premier d'une recréation, et que nous sommes déjà relevés.

Si, dans la nuit de nos questions posées, nous mettons notre confiance en toi, nous croyons que nous avons la Vie en plénitude, ici et maintenant.

Défunts 2015 3.jpg

OU EN SONT-ILS, SEIGNEUR,

LES AMIS DE MON CŒUR ?

 

Refrain :

Où en sont-ils, Seigneur, Les amis de mon cœur ?

Où en sont-ils, Seigneur, Les amis de mon cœur.

- 1 -

Où sont leurs rires et leurs jeux, Où sont leurs mains, où sont leurs yeux ?

Où sont les mots qu’ils savaient dire ? Sont-ils vivants ? Dans quel empire ?

Toi seul, Seigneur, peux me le dire.

- 2 -

Parfois je pleure, car près de moi, Je voudrais bien les trouver là.

Mais la tristesse tombe sur moi. Pour quel voyage sont-ils partis ?

Dis-moi, Seigneur, sont-ils en Vie ?

- 3-

Si dans mon cœur, ils sont vivants, Sont-ils vivants dans un ailleurs ?

Il est si dur de ne plus voir. Faudrait-il voir qu’avec le cœur ?

Dis-moi, Seigneur, dis-moi, Seigneur !

- 4 -

Mais je le sais, tu es vivant, Car de la mort tu t’es levé.

Tu es sorti de ce néant, Tu es vivant, ressuscité.

Tu vis, Seigneur, Tu vis, Seigneur.

 

REFRAIN :

Ils sont vivants, Seigneur, Les amis dans mon cœur.

Ils sont vivants, Seigneur, Les amis dans mon cœur.

 

Seigneur Jésus, ce que sont nos amis devenus, nous le sommes aussi, car tu nous relèves aujourd'hui, ici et maintenan

Michel GUERRE le 2 novembre 2018

Défunts 2015 4.jpg



02/11/2015 70 visites

 V

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 2 NOVEMBRE 2018

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 6, 37-40

Jésus disait à la foule : « Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu'à moi; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m'a envoyé. Or, telle est la volonté de Celui qui m'a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. »

 Défunts 2015 2.jpg
                     

"Faire mémoire de ceux et celles qui nous ont quittés, cela n'a rien à voir avec une nostalgie du passé, mais c'est nous rendre présents à leurs présences voilées"

 

Seigneur Jésus, tu ne nous demandes pas en ce jour de faire acte de nostalgie à l'égard de ceux et celles qui, apparemment, nous ont quittés.

Chacun d'entre nous est profondément touché dans son être et dans sa chair par la disparition d'un être aimé.

Faire "mémoire", c'est rendre actif ce qui nous paraît du passé. Quand, à ton dernier repas, tu dis cette Parole :" Vous ferez cela en mémoire de moi", c'est une façon très directe de nous rappeler que chaque fois que nous célébrons l'Eucharistie, c'est toi, Seigneur, que nous célébrons dans ta Présence voilée.

Et il en est de même pour ceux et celles qui nous ont quittés, et dont nous "faisons mémoire" en ce jour. C'est une invitation à la confiance la plus dépouillée, mais aussi la plus donnée : Nous croyons que, parce que tu es ressuscité, nous pouvons nous rendre présents à ceux et celles que nous ne pouvons voir qu'avec notre cœur aimant.

En nous rendant présents à nos frères et nos sœurs dont l'absence se fait lourdement ressentir, sachant qu'ils sont "vivants", nous ne pouvons passer sous silence notre dernier passage.

Et nous ne pouvons que nous appuyer sur les paroles que tu nous dis aujourd'hui : "La volonté de mon Père, c'est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour."

Seigneur Jésus, en te donnant notre confiance, nous savons désormais que ce dernier jour est le premier d'une recréation, et que nous sommes déjà relevés.

Si, dans la nuit de nos questions posées, nous mettons notre confiance en toi, nous croyons que nous avons la Vie en plénitude, ici et maintenant.

Défunts 2015 3.jpg

OU EN SONT-ILS, SEIGNEUR,

LES AMIS DE MON CŒUR ?

 

Refrain :

Où en sont-ils, Seigneur, Les amis de mon cœur ?

Où en sont-ils, Seigneur, Les amis de mon cœur.

- 1 -

Où sont leurs rires et leurs jeux, Où sont leurs mains, où sont leurs yeux ?

Où sont les mots qu’ils savaient dire ? Sont-ils vivants ? Dans quel empire ?

Toi seul, Seigneur, peux me le dire.

- 2 -

Parfois je pleure, car près de moi, Je voudrais bien les trouver là.

Mais la tristesse tombe sur moi. Pour quel voyage sont-ils partis ?

Dis-moi, Seigneur, sont-ils en Vie ?

- 3-

Si dans mon cœur, ils sont vivants, Sont-ils vivants dans un ailleurs ?

Il est si dur de ne plus voir. Faudrait-il voir qu’avec le cœur ?

Dis-moi, Seigneur, dis-moi, Seigneur !

- 4 -

Mais je le sais, tu es vivant, Car de la mort tu t’es levé.

Tu es sorti de ce néant, Tu es vivant, ressuscité.

Tu vis, Seigneur, Tu vis, Seigneur.

 

REFRAIN :

Ils sont vivants, Seigneur, Les amis dans mon cœur.

Ils sont vivants, Seigneur, Les amis dans mon cœur.

 

Seigneur Jésus, ce que sont nos amis devenus, nous le sommes aussi, car tu nous relèves aujourd'hui, ici et maintenan

Michel GUERRE le 2 novembre 2018

Défunts 2015 4.jpg



02/11/2015 70 visites

 

 



02/11/2018
0 Poster un commentaire