Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 11 MAI 2018

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE  AUX SENIORS EN CE 11 MAI 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 16,20-23a.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Amen, amen, je vous le dis : vous allez pleurer et vous lamenter, tandis que le monde se réjouira ; vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie.

La femme qui enfante est dans la peine parce que son heure est arrivée. Mais, quand l’enfant est né, elle ne se souvient plus de sa souffrance, tout heureuse qu’un être humain soit venu au monde.

Vous aussi, maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. 
En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions. »

Paroles de Jésu  2017 29.png
 
                     

"De la naissance à la Renaissance"

 

Seigneur Jésus, tu ne nous caches pas les moments difficiles vécus dans la souffrance.

Il n'y a pas que les mamans qui souffrent pour mettre au monde leur enfant.

Compagnons de ta vie, nous sommes appelés à enfanter Ta Parole, et à te mettre au monde pour que tu sois connu et reconnu de nous et des autres aussi.

Mais nous savons bien, qu'en choisissant de te faire confiance, nous sommes appelés à naître en toi pour que tu naisses en nous. Et le chemin est long, la souffrance est si forte qu'elle nous arrache des pleurs et des lamentations. Car cet enfantement est à vivre chaque jour si nous voulons pouvoir te dire que nous"croyons en toi". Nos pleurs et nos cris font sourire, dans une certaine indifférence, ceux et celles qui ne te connaissent pas, car ils n'ont pas voulu vivre cette expérience de ta naissance en eux et de leur renaissance en toi.

Seigneur Jésus, Verbe de Dieu, ta Mère, Marie, t'a enfanté, mais elle ne savait pas par avance ta souffrance pour que soit dévoilée en toi la présence de Dieu. Elle pressentait la sienne, car annoncée dans le temple par Syméon qui lui fit savoir combien cet amour la ferait souffrir.

Tu as vécu l'expérience de la souffrance qui arrache les pleurs et les lamentations. Tu as pleuré sur la VILLE SAINTE. Tu as pleuré sur la mort de ton ami Lazare. Tu as pleuré du sang dans le jardin de l'agonie.

C'est la raison pour laquelle tu peux nous dire que notre peine se changera en joie. Un chemin d'espérance s'ouvrira devant nous pour une renaissance. C'est le chemin que tu as pris en passant par la souffrance et par la mort pour ton "Relèvement".

Résurrection 12.jpg

Ton chemin fut celui des relations constantes, te donnant l'occasion de naître et de renaître comme "VERBE DE DIEU" au cœur de ceux qui acceptaient ta naissance et ta renaissance. Ils faisaient ainsi l'expérience d'un véritable enfantement.

Quand la naissance survient, que nous  découvrons ta présence autrement, nous oublions la souffrance vécue, heureux de te connaître, Verbe de Dieu, que nous venons de mettre au monde.

Nous étions dans la peine, mais nous savons désormais que nous pouvons compter sur toi pour vivre des relations nouvelles qui nous ouvrent sur un chemin de Renaissance. Et cette joie éprouvée dans les rencontres, personne ne pourra nous la ravir. Ces rencontres deviennent chaque fois, de façons différentes, une rencontre avec toi.

Nous n'avons plus de questions à poser, il n'y a que des réponses à faire, celles que tu fis dans la prière adressée à ton Père et dans la rencontre avec les autres.

Saurons-nous prendre ce chemin de ton enfantement dans cette naissance que tu opères en chacun de nous pour que nous renaissions en toi et que tu nous relèves de la souffrance et de la mort en te laissant renaître en nous ?  Nous te le demandons à toi Jésus, Notre Seigneur. Tu es venu dévoiler la présence de ton Père dans le monde, encore faut-il que nous te mettions au monde, ici et maintenant.

Michel GUERRE le 11 mai 2018

Renâitre en Eglise.jpg



11/05/2018
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi