Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 13 NOVEMBRE 2017

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 17,1-6.

Jésus disait à ses disciples : « Il est inévitable qu'il arrive des scandales qui entraînent au péché, mais malheureux celui par qui ils arrivent. Si on lui attachait au cou une meule de moulin et qu'on le précipite à la mer, ce serait mieux pour lui que d'entraîner au péché un seul de ces petits. Tenez-vous sur vos gardes ! Si ton frère a commis une faute contre toi, fais-lui de vifs reproches, et, s'il se repent, pardonne-lui. Même si sept fois par jour il commet une faute contre toi, et que sept fois de suite il revienne à toi en disant : 'Je me repens', tu lui pardonneras. » Les Apôtres dirent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! » Le Seigneur répondit : « La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici : 'Déracine-toi et va te planter dans la mer', et il vous obéirait.  

  Réconciliation 21.jpg
                     

Nous relisons la parole de Dieu à la lumière de nos vies.

« Il est inévitable qu'il arrive des scandales ».

Seigneur Jésus, tu nous avertis avec une certaine fermeté sur les scandales inévitables.

Il suffit d'écouter les informations pour découvrir les différents scandales. Il y a les scandales financiers, les scandales par le fait de moeurs délabrés par les adultes. Il y a, hélas, des scandales exercés sur les enfants.

Tu ne cesses de nous mettre en garde afin que nous ne soyons pas la cause de ces actes qui entraînent un seul de ces petits à manquer la cible de la vie.

Mais nous connaissons tous ces situations difficiles de nos actes manqués : une santé dégradée par notre faute, un travail dans lequel la paresse domine, une affection désordonnée.

Nous sommes appelés à voir la réalité en face. Si quelqu'un a commis une faute contre nous, nous pouvons lui faire des remontrances. S'il remonte la pente, nous lui donnerons notre amour par-dessus tout.

Consentant au réel, nous dirons un "oui à la vie", même si nous sommes désorientés.

« Tenez-vous sur vos gardes ».

Ici, Seigneur, tu nous appelles à être attentifs à notre manière d'aimer afin de refaire l'unité entre nos frères et nous.

Pour cela, il convient de faire le premier pas par une parole qui brise le mutisme et la fermeture.

Pour offrir le pardon à l'autre, il faut nous mettre en Dieu notre Père, et agir comme toi, Jésus, sur la croix, en ouvrant nos bras vers les autres.

 « Augmente en nous la foi ! »

Ici, Jésus, tu nous invites à aller encore plus loin dans notre réponse. C'est toi, Seigneur, qui plante l'arbre de la croix au milieu de nos cibles manquées afin que nous renoncions à nos trahisons et reconnaissions tout ce que tu nous donnes pour vivre pleinement.

Puissions-nous te dire notre merci, toi qui nous aide dans la confiance, à devenir l'homme véritable selon le désir de ton Père en étant tes frères, Seigneur Jésus. 

Michel GUERRE le 13 novembre 2017

Arbre_dans_la_mer.jpg



13/11/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi