Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 16 JANVIER 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,23-28.

Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.

Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. »

Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ?
Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. »
Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat.

Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. »

Jésus et le Sabbat 20.jpg
                       

"Reprendre Souffle pour devenir messagers de la joie"

Seigneur Jésus, tu traverses nos vies et, pendant ce temps-là, notre faim de toi s'exprime par un geste normalement interdit au jour où Dieu reprit haleine, disant du bien de sa création.

Les esprits chagrins ne manquent pas d'être scandalisés par l'insolence de notre geste. Arracher les épis et se nourrir des gains de blé, c'est nous mettre en relation d'amour avec toi qui est ce "grain de blé".

Qu'avons-nous fait qui mérite une réprimande ? Est-il donc interdit de nous nourrir de ta présence, celle qui redonne vie, au jour même du Sabbat ?

Que faisons-nous le dimanche quand nous célébrons ton Eucharistie ? Nous mangeons ce "grain de blé" que tu ES afin de devenir messagers de la joie.

C'est le temps du repos qui permet à chacun de reprendre son Souffle afin d'aller à la rencontre des autres et partager la joie engendrée par ta Parole :"Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous."

Mais il y a toujours, sur le bord du chemin qui nous conduit vers toi, des personnes pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme un interdit.

A les écouter et à les entendre, nous devrions ne pas bouger un doigt pour respecter la loi. En ne respectant pas ainsi, comme ils l'entendent, le jour saint du Sabbat, nous méritons d'être punis et séparés de ceux qui se targuent de rester dans les clous de la Loi.

Les séparés, les divorcés, seront-ils ainsi exclus combien de temps pour ne pas avoir respecté la loi de la rencontre réciproque ? Mais où se trouve le regard de la miséricorde ? Que celui d'entre nous qui n'a jamais manqué la cible de l'amour s'abstienne ainsi de se nourrir de ta présence dans le "grain de blé", signe de ton amour qui se donne !

Jésus, heureusement, toi le Fils de l'Homme, le grain de blé moulu parmi les hommes, tu nous rappelles que le grand prêtre Abiatar, célébrant du premier Testament, entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l'offrande, signes des Douze tribus d'Israël. Ce geste était interdit, sauf pour les prêtres, et il en donna à ceux qui l'accompagnaient.

Le prêtre était déjà le privilégié auquel tout était permis, mais la piétaille n'avait même pas le droit de ramasser les miettes. Ton grand prêtre l'a si bien compris qu'il est attentif à ceux et celles qui ont faim.

Si aujourd'hui un affamé mangeait les pains dans la réserve consacrée, il serait sans aucun doute lynché par ceux-là mêmes qui se nourrissent du "grain de blé" de ton Eucharistie.

Jésus, afin que les choses soient bien claires dans nos esprits, tu énonces cette Parole que nul ne pourra jamais effacer : "Le sabbat a été fait pour l'homme, et non pas l'homme pour le sabbat."

Ta parole est à entendre et à mettre en pratique dans le quotidien de notre vie : "La loi est faite pour l'homme, et non pas l'homme pour la loi."

Et pour que nous devenions vraiment des messagers de ta joie, tu complètes ta parole en nous disant : "Le Fils de l'homme est maître, même du sabbat."

Jésus, nous restons à l'écoute pour devenir à notre tour des messagers de la joie en ce deuxième jour de l'unité pour tous les hommes.

Michel GUERRE le 16 janvier 2018

Jésus et le Sabbat 19.jpg

 



16/01/2018
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi