Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 16 JUILLET 2018

MON BILLET DE CE JOUR EN CE 16 JUILLET 2018

1) Nous écoutons la Parole de ce jour :

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 10,34-42.11,1.

Jésus disait aux douze Apôtres : « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. 
Oui, je suis venu séparer l'homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison. 
Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi ; 
celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n'est pas digne de moi. 

Qui veut garder sa vie pour soi la perdra ; qui perdra sa vie à cause de moi la gardera.

Qui vous accueille m'accueille ; et qui m'accueille accueille Celui qui m'a envoyé.

Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité d'homme juste recevra une récompense d'homme juste.

Et celui qui donnera à boire, même un simple verre d'eau fraîche, à l'un de ces petits en sa qualité de disciple, amen, je vous le dis : il ne perdra pas sa récompense. »

Jésus acheva ainsi de donner ses instructions aux douze disciples, puis il partit de là pour enseigner et prêcher dans les villes du pays.

Paix ou glaive 1.jpg
   
                   

2) Nous laissons résonner cette Parole dans nos cœurs :

 

3) Nous relisons la Parole à la lumière de nos vies :

"Seigneur Jésus, ta parole est tranchante comme le glaive ! Elle nous dérange au point de ne pas nous laisser en paix, dans une tranquillité aisée, des relations dans lesquelles la "gomina" vient rendre lisse ce qui était revêche.Il est tellement plus facile de vivre sans questions, de faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes.Mais ta Parole est là comme une épée qui vient trancher nos tranquillités apparentes, cette illusion de croire que l'on peut vivre sans conflits les relations les plus proches.Quand tu viens "séparer", tu ne divises pas. "Séparer", c'est permettre à chacun d'exister afin qu'il devienne lui-même. "Séparer", c'est accepter que les autres, en nos propres demeures, ne soient pas forcément d'accord avec ce que nous sommes.Cette "séparation" qui ne "divise pas", est une véritable création. Mais elle n'a de sens que si nous sommes prêts à témoigner de Toi. T'aimer en tout premier, c'est apprendre à aimer son père, sa mère, son fils, sa fille dans une gratuité qui permet à chacun d'être lui-même.Difficile chemin qui nous oblige à nous élever au-dessus de toutes les possessions, de toutes les mesquineries. Difficile trajectoire qui nous invite à croiser sans jamais posséder. Ce chemin de la croix, cette croisée des chemins, permet d'être disponibles en allant jusqu'au bout d'une vie qui se donne et ne se ferme jamais sur elle-même.C'est alors seulement qu'en étant accueillis, c'est toi que les autres accueillent ; et t'accueillir ainsi c'est accueillir en soi la Source d'Origine, celui que tu nommes si souvent "Ton Père et Notre Père".Comme il est beau ce glaive qui décape nos vies au point que donner à boire à l'un de ces "petits", c'est te donner à boire, toi la Source d'eau vive qui inonde nos vies d'un Amour Infini.

Michel GUERRE le 16 juillet 2018

Croix Glorieuse 2015 8.jpg



16/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi