Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 21 OCTOBRE 2017

1) Nous écoutons la Parole de Dieu.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (12, 8-12)

Jésus disait à ses disciples : «Je vous le déclare : Celui qui se sera prononcé pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme se prononcera aussi pour lui devant les anges de Dieu. Mais celui qui m’aura renié en face des hommes sera renié en face des anges de Dieu.

«Et celui qui dira une parole contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné; mais si quelqu’un blasphème contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pas pardonné.

«Quand on vous traduira devant les synagogues, les puissances et les autorités, ne vous tourmentez pas pour savoir comment vous défendre ou comment parler. Car l’Esprit Saint vous enseignera à cette heure même ce qu’il faudra dire.»

AIMER comme Jésus 2.jpg
                       

2) Nous relisons cette Parole à la lumière de nos vies.

 

Seigneur Jésus, nous sommes mis au pied du mur dans notre confession de foi.

Avant de nous prononcer pour toi devant nos frères et sœurs, nous ressentons le désir de savoir ce qu'est la foi.

Pour dire que nous croyons en toi et que nous nous prononçons pour toi, il importe de savoir qui tu es.

Or, tu nous le dis clairement. Tn n'es pas quelque chose ou un traité de philosophie. Tu n'es pas non plus un condensé de la théologie. Tu es une personne qui se définit d'une façon qui peut nous étonner quand tu parles de toi en employant le titre de "Fils de l'homme". Tu viens de la Source pleinement divine en dévoilant que tu es aussi pleinement humain et cela au masculin comme au féminin. C'est le rappel de la création. Tu n'es pas en dehors mais en dedans, tu es la Source et le ruisseau.

Nous comprenons mieux pourquoi tu nous invites à nous prononcer pour toi, sachant que tu te prononceras pour nous devant ceux et celles qui portent le message de la Bonne Nouvelle de Dieu pour le monde : Dieu se fait homme en toi, Jésus, et en chacun de nous.

Telle est la confiance que tu nous demandes pour une communion véritable.

Et nous comprenons que te renier, en sachant tout cela, devient une non reconnaissance de part et d'autre. Mais cela est adouci par le fait que si nous disons une parole contre toi, nous serons pardonnés. La différence est de taille.

Par contre, tu ne manques pas de nous rappeler que si nous blasphémons contre l'Esprit Saint, nous ne pouvons être pardonnés.

Essayons de comprendre ce que tu veux nous dire. Le blasphème contre l'Esprit Saint est un refus de croire que nous sommes aimés depuis toujours et pour toujours. C'est le refus des relations avec ton Père et toi et le refus des autres. Nous nous mettons dans l'impossibilité de remonter la pente puisque nous refusons d'être aimés de Dieu et des autres.

Pour ceux et celles d'entre nous qui mettent leur confiance en toi, il y a une nécessité de nous appuyer sur l'Esprit Saint. Lui seul pourra nous enseigner sur ce que nous pourrons dire si nous sommes dénoncés pour avoir trop bien parlé de toi en t'aimant et en nous aimant les uns les autres.

Michel GUERRE le 21 octobre 2017

Esprit Saint 41.jpg

 

 



21/10/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi