Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 7 MARS 2018

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 7 MARS 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,17-19.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. 
Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. 
Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

  
Accomplir la loi 2016 4.jpg
                     

 

"Nous ouvrir sur un Infini d'Amour, sans supprimer notre attention aux plus petits"

Jésus, en ce jour, nous sommes encore rassemblés autour de toi sur la montagne, celle qui nous enfante pour une marche à poursuivre.

Nous avons écouté, entendu et reçu ta Parole de vie, celle qui remet debout en disant : "En avant !" ou "en marche !" pour un autre chemin.

Aujourd'hui, sur le chemin des marcheurs, tu nous emmènes plus loin dans ton enseignement. Tu nous invites à prendre les sentiers de la pédagogie qui "apprend à apprendre".

Tu n'es pas venu effacer la Loi et les Prophètes qui, depuis Moïse, ont balisé le chemin.

Tu viens, dans ce cœur à cœur qui t'est si familier, nous prendre par la main afin de mieux nous accomplir dans cette loi donnée. La perspective est belle quand on sait qu'accomplir est toujours ouverture sur l'Infini d'Amour.

En cette Loi reçue depuis le commencement, rien ne sera caché jusqu'à l'accomplissement, quand le ciel et la terre s'effaceront pour épouser l'Amour. Le Très-haut de nos vies, rejoignant le Très-Bas, nous pourrons nous ouvrir sur ton Eternelle Présence qui dévoile en chacun toutes les relations.

Ainsi en rejetant une seule de ces demandes d'aimer, apprenant aux autres à le faire, nous serons appelés à grandir encore dans ce tissu de relations.

Mais, mettant en pratique tes demandes d'aimer, tout en enseignant aux autres à faire de même, nous tisserons encore des relations nouvelles, signes de ta Présence au milieu de nos vies.

Seigneur Jésus, ta liberté nous surprend tellement que nous sommes tentés de croire que tu es venu abolir la Loi et Les Prophètes. Il convient de revenir sur ce point, car tout n'est pas clair pour chacun d'entre nous.

Il faut bien dire qu'en écoutant les gardiens de la Loi, nous ressentons davantage un fardeau qu'une démarche à suivre. En te voyant prendre des positions souvent dures à l'égard des scribes et des Pharisiens, nous sentons, tout à coup, passer un grand vent de liberté.

Mais aujourd'hui, tu ne peux être plus clair en nous disant cette Parole au sujet de la loi et des prophètes : "Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir."

Accomplir la loi 2016 3.jpg
Abolir, ce serait effacer, ne tenir aucun compte de la quête de Dieu, de la rencontre avec l'autre, du souci qu'll convient de prendre à l'égard des plus petits. Tu ne peux abolir ce qui permit à ton Peuple de continuer sa marche dans le désert, sans se laisser terrasser par l'orgueil, l'unique préoccupation de soi.

Seigneur Jésus, nous comprenons peut-être mieux ce qui a guidé ta vie : Puisant ta force dans l'amour de ton Père, tu n'as jamais ignoré le pauvre et l'orphelin. Fidèle à la Loi de ton Peuple et aux Prophètes, tu as pleinement vécu la Loi, la prenant comme un point d'appui pour te ressourcer en Dieu et te faire le prochain de l'autre. Tu as dévoilé Dieu comme un "voisinage humain".

Mais tu vas plus loin encore en nous disant que tu es venu "accomplir la loi."Pour toi, Seigneur, l'accomplissement n'est jamais une fin, une manière de boucler une action entreprise. Accomplir est toujours une invitation à s'ouvrir sur un Infini d'Amour : Le chemin est donc à faire et ne sera jamais fini. Relevé de la mort, tu poursuis ce chemin pour nous aimer encore. Quand, au sommet de la croix, tu dis cette Parole : "Tout est accompli !", cela n'a rien à voir avec ce qui est fini, mais c'est le dévoilement que tout reste ouvert pour prendre ce chemin d'un Amour Infini.

Désormais, nul d'entre nous n'est mandaté pour abolir la démarche d'aimer et de partager. Car il n'est pas d'autre loi que celle que nous rappelle le premier Testament à travers les prophètes : "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, et ton prochain comme toi-même." Abolir cette Loi serait se rendre si petit qu'il nous faudrait prendre le temps de remonter la pente pour devenir grand dans le Règne des relations.

Seigneur, nous célébrons ton Amour qui a du poids dans nos vies. Tu nous réconfortes en nous comblant de tes bienfaits infinis.

Ta Parole parcourt notre terre intérieure afin qu'elle soit fertile en relations partagées.

Tu nous habilles de blanc, signe de ta présence. En recevant de toi la toison d'un amour à donner en toutes relations, Tu nous dévoiles ta Parole qui demande de vivre ta loi d'amour.

Privilégiés en ce cadeau reçu, tu nous invites à tisser ton règne de relations. C'est ainsi que nous accomplirons ta loi, nous ouvrant sur ton Amour Infini.

Michel GUERRE le 7 mars 2018

 

 



07/03/2018
0 Poster un commentaire