Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 9 MARS 2018

MON BILLET DE CE JOUR EN CE 9 MARS 2018

1) Ecoutons la Parole en ce jour proposée :

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (12, 28b-34)

Un scribe s’avança vers Jésus pour lui demander: «Quel est le premier de tous les commandements ? »

Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là.»

Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as raison de dire que Dieu est l’Unique et qu’il n’y en a pas d’autre que lui. L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toutes les offrandes et tous les sacrifices. » Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger.

 Le grand commandement 3.png

 Laissons la Parole résonner dans nos vies en devenant le prochain de l'autre.

Seigneur Jésus, il paraît judicieux de s'arrêter sur la question posée par ce "Lecteur et écrivain" de ta Parole : "Quel est le premier de tous les commandements ?", ou "Quelle est la Loi qui s'adresse à tous les hommes comme un chemin montré et non comme une obligation à suivre ?"

Ta réponse, Jésus, est la réponse d'un cœur tout habillé de blanc. Elle dévoile un Amour Infini dont tu es habité. Ta réponse est claire et limpide : "tu aimeras le Seigneur ton Dieu et ton prochain comme toi-même." Pour toi, Jésus, L'amour de Dieu ne va jamais sans l'amour de l'autre. L'amour pour Dieu ne va jamais sans l'amour pour l'autre. Le maître mot dans ce chemin montré, c'est "l'autre". "L'autre" si différent de moi : celui qui ne partage pas mes convictions, celui que je considère comme en dehors des normes habituelles, celui ou celle qui est montré du doigt. C'est celui-là qu'il me faut apprendre à aimer ; cet autre, autrement regardé, devient aimable et la conversation peut alors s'engager.

Si notre  cœur est habillé de cette lumineuse Parole, "Tu aimeras le Seigneur Ton Dieu et ton prochain comme toi-même", nous éviterons les méandres des lois qui se veulent comme des offrandes ou des actes sacrés, mais  qui sont vidées de cet essentiel: "L'essentiel est d'aimer !".

Aimer 9.jpg

Alors, sans susciter la haine là où il y a besoin de tant d'amour, nous pourrons dialoguer afin de ne pas exclure ou de tout accepter. Nous pourrons nous apprivoiser les uns les autres, dépassant les clivages politiques et religieux pour entendre cette parole de Jésus adressée à celui qui l'interrogeait : "Tu n'es pas loin de ce tissu de relations où chacun est accueilli avec ses différences. "

Ce chemin d'Evangile est à renouveler chaque jour pour entrer en conversation avec le monde. C'est le chemin d'une Evangélisation renouvelée.

 

Respiration

Seigneur, malgré notre absence d'écoute de ta Parole,

Tu prends sur toi le fardeau qui pèse sur nos épaules,

Car tu veux nous apprendre à décharger les autres

Du fardeau qui pèse sur leur vie,

Nous apprenant ainsi à devenir le prochain de l'autre.
  
Tu nous invites cependant à entendre ta Parole,

Celle qui doit habiller nos cœurs en t'aimant et en aimant les autres,

Tout en gardant confiance à l'égard de nous-mêmes.

Car tu es notre Dieu, c'est toi qui nous délivres de ce qui nous opprime.

 

Nous voulons te servir en servant tous nos frères.
Nous voulons t'écouter, marchant sur tes chemins.

Et tu nous donneras de quoi nourrir nos vies.

Nous saurons partager ce bien en nous faisant proches de chacun.

Michel GUERRE le 9 mars 2018

Grand commandement 17.jpg



09/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi