Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR EN CE 7 NOVEMBRE 2018

MON BILLET DE CE JOUR EN CCE MERCREDI  7 NOVEMBRE 2018

1) Nous écoutons la Parole de ce jour :

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 14,25-33.

De grandes foules faisaient route avec Jésus ; il se retourna et leur dit : 
« Si quelqu'un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères et sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut pas être mon disciple.

Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher derrière moi ne peut pas être mon discipl

Quel est celui d'entre vous qui veut bâtir une tour, et qui ne commence pas par s'asseoir pour calculer la dépense et voir s'il a de quoi aller jusqu'au bout ?

Car, s'il pose les fondations et ne peut pas achever, tous ceux qui le verront se moqueront de lui :'Voilà un homme qui commence à bâtir et qui ne peut pas achever ! '

Et quel est le roi qui part en guerre contre un autre roi, et qui ne commence pas par s'asseoir pour voir s'il peut, avec dix mille hommes, affronter l'autre qui vient l'attaquer avec vingt mille ?

S'il ne le peut pas, il envoie, pendant que l'autre est encore loin, une délégation pour demander la paix.

De même, celui d'entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple.


                       

2) Nous laissons résonner la Parole en nos cœurs :

3) Nous relisons la Parole à la lumière de notre vie, au souffle de l'Esprit :

"Seigneur Jésus, les foules marchent avec toi. Nous sommes dans cette foule, et ta prudence est grande avant que décision soit prise de devenir à jamais ton compagnon pour marcher avec toi à la croisée des chemins. C'est là que se font les rencontres parfois bien douloureuses : ces rencontres que tu as portées jusqu'au bout du chemin comme cette poutre de bois qui meurtrissait tes épaules. La porter est une chose, mais être attaché dessus pour être élevé de terre, les deux grands bras ouverts, en est une autre. Tu sais ce qu'il en coûte d'aimer jusqu'au bout de l'Amour ; cette démarche peut conduire à connaître la grande déchirure, traversée de la mort, qui s'ouvre sur la VIE.

Une telle décision demande réflexion ! C'est la raison pour laquelle tu invites chacun à réfléchir avant d'agir : prendre le temps de s'asseoir pour calculer les motifs du désir de marcher avec toi. S'agit-il d'une émotion passagère ou suis-je décidé à aller jusqu'au bout.

Et quand le "oui" est prononcé de devenir ton disciple, c'est chaque jour encore qu'il convient de se reprendre en mains pour ne pas s'attacher à ceux et celles que l'on aime, sans pour autant les renier ; renoncer, c'est accepter de ne pas posséder et ne pas être possédé pour faire de Toi, Jésus, le préféré qui se dévoile dans toutes les rencontres. Chacun devient alors ton visage et tes mains, chacun devient ton propre Corps, toi qui depuis toujours fait corps avec chacun de nous.

Seigneur Jésus, merci de modérer nos enthousiasmes premiers, ces moments où l'émotion prédomine en écoutant ton cœur battre dans nos cœurs.

En choisissant de marcher avec toi, prenons le temps de nous asseoir pour vérifier si nous avons amassé suffisamment d'amour pour aller, s'il le faut, jusqu'au plus haut des sommets, en portant le fardeau des rencontres vécues. Il n'y a pas d'autre chemin pour devenir ton compagnon route.

J'ai choisi ce chemin, et chaque jour je prends le temps de réfléchir et de prier avant de me remettre en route. Je ne regrette rien, car en rencontrant les autres, ceux et celles qui portent de si lourdes souffrances,  c'est toi que je rencontre.

Michel GUERRE le 7 novemb 2018



 



07/11/2018
0 Poster un commentaire