Espace pour mieux Chercher

MÉDITATION SUR LA PASSION DE JÉSUS CHRIST EN CE SAMEDI 31 MARS 2018

Samedi Saint

31 mars 2018

 

Une journée de silence afin de méditer la passion de Jésus avant son Relèvement.

Seigneur Jésus, nous venons de vivre le vendredi le plus triste de l'année, car tu n'as pas fait semblant de mourir, et ta mort se dévoile par tous ces hommes, ces femmes et ces enfants qui, dans le monde, meurent de façon innocente.

1- Pourquoi faut-il que les hommes continuent de se battre ?

Pourquoi faut-il que les hommes étendent le désastre,

Sur un monde au passé déjà tant déchiré ?

R/ Le monde en a assez de la guerre et de la haine,

Le monde en a assez des souffrances et des peines,

Le monde veut l'Amour, le monde attend l'Amour,

Et l'Amour pour toujours

2- Pourquoi faut-il que le pauvre reste là sans son Pain ?

Pourquoi faut-il que tant d'autres crient chaque jour leur faim,

Dans un monde écorché par ceux qui ont triché ?

3- Pourquoi faut-il qu'un enfant ne sache plus sourire ?

Pourquoi faut-il qu'en pleurant, il demande à guérir,

A ceux qui l'ont laissé, tel un oiseau blessé ?

4- Pourquoi faut-il que des mères soient rongées de chagrin ?

Pourquoi faut-il qu'en prières, elles réclament leurs biens,

Appelant, de leurs larmes, leurs enfants sous les armes ?

5- Un jour viendra où l'espoir renaîtra dans les cœurs,

Un jour viendra où le froid, la haine et la rancœur,

S'en iront pour toujours, laissant place à l'Amour !

R/ Le monde en a assez de la guerre et de la haine,

Le monde en a assez des souffrances et des peines,

Le monde veut l'Amour, le monde attend l'Amour,

Et l'Amour pour toujours

(Paroles et Musique de Michel GUERRE)

Amour en Dieu 6.jpg
 

Mais, Seigneur Jésus, ce vendredi vécu dans le silence, est aussi rempli d'espérance, nous aurons l'occasion de le rappeler. Prenons ce chemin des ténèbres à l'espérance.

Les ténèbres :

Ce vendredi est le jour le plus triste de l'année parce qu'il nous rappelle ta mort. Nous ne pouvons oublier que tu as été trahi, renié, ridiculisé. Des hommes se sont partagé tes vêtements et ils t'ont crucifié.

Seigneur, ce jour est noir car les ténèbres ont envahi la terre, elles ont caché la lumière.

Cette lumière, qui irradiait ta vie, nous apportait la libération et la guérison, mais nous continuons trop souvent à la refuser.

Pourtant, nous savons bien que ta lumière n'éblouit pas au point de nous aveugler et qu'elle nous donne tout ton amour sur nos cibles manquées.

Ta Lumière est un chemin vers ton Père, mais les ombres de nos vies s'y opposent. Quand serons-nous prêts à recevoir ta Parole lumineuse ?

Oui, ce jour est le plus sombre, car les ténèbres envahissent la terre et occultent ta Lumière.

Quand nous regardons autour de nous, nous voyons bien que les ténèbres cherchent encore à écraser la lumière.

Les violences se vivent au niveau des couples, de la famille et des peuples.

L'exploitation des enfants pour le travail ou pour la prostitution nous rappelle que les ténèbres touchent les plus petits, les préférés de ton Père.

Nous ne pouvons ignorer que toutes les discriminations sexuelles, raciales et religieuses à l'égard des humains sont ténèbres sur notre terre.

Toutes les sociétés financières qui manipulent leurs chiffres comptables participent aux ténèbres qui envahissent la terre que tu nous donnes.

Porter la croix 2016 8.jpg

L'espérance :

Seigneur Jésus, par-delà la noirceur des ténèbres, nous croyons que ta lumière nous ouvrira un chemin d'espérance.

Du ciel qui s'ouvre, une voix se fait entendre : "Celui-ci est mon fils bien-aimé".

.L'infini de Dieu s'ouvre pour tous les hommes. Ceux et celles qui ouvrent leurs yeux pourront voir les annonceurs de la Bonne nouvelle monter et descendre au-dessus de toi, Seigneur Jésus. Des hommes et des femmes, des enfants nous redirons que l'espérance n'est pas morte.

Seigneur Jésus, tu es le chemin qui mène vers Dieu. Ta croix est cette échelle entre ton Père et chacun de nous.

En accueillant ta croix, Seigneur Jésus, nous reconnaissons ton amour pour nous. Malgré l'opposition d'un certain nombre, tu nous annonces un règne de relations nouvelles dans un monde nouveau.

Élevé au plus haut de toi-même, tu as confié ta mère à ton disciple bien-aimé. Tu as demandé à ta Mère de veiller sur chacun d'entre nous.

Nous pouvons regarder la croix comme un signe de vie.

Seigneur, Tu nous ouvres un chemin vers l'amour de ton Père qui, par toi, se donne à chacun d'entre nous.

Et désormais, nous avons pu chanter : "Voici le bois de la croix qui a porté le salut du monde."

Merci, Seigneur, pour cette salutation que tu adresses au monde.

Passion 1.jpg

Écoutons maintenant l'Evangile de ce jour :

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (16, 1‑7)

Le sabbat terminé, Marie Madeleine, Marie, mère de Jacques, et Salomé achetèrent des parfums pour aller embaumer le corps de Jésus. De grand matin, le premier jour de la semaine, elles se rendent au tombeau dès le lever du soleil. Elles se disaient entre elles : « Qui nous roulera la pierre pour dégager l’entrée du tombeau ? » Levant les yeux, elles s’aperçoivent qu’on a roulé la pierre, qui était pourtant très grande. En entrant dans le tombeau, elles virent, assis à droite, un jeune homme vêtu de blanc. Elles furent saisies de frayeur. Mais il leur dit : « Ne soyez pas effrayées ! Vous cherchez Jésus de Nazareth, le Crucifié ? Il est ressuscité : il n’est pas ici. Voici l’endroit où on l’avait déposé. Et maintenant, allez dire à ses disciples et à Pierre : “Il vous précède en Galilée. Là vous le verrez, comme il vous l’a dit.” »

tombeau vide.jpg

Prenons le temps de lire et méditer ce texte qui ouvre le chemin de ton Relèvement. Nous aurons l'occasion de célébrer cet évènement en ce dimanche qui s'ouvre devant nous.

Michel GUERRE le 31 mars 2018 



31/03/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi