Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 10 AVRIL 2018

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 10 AVRIL 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 3,7b-15.

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « Il vous faut naître d’en haut.

Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. » 
Nicodème reprit : « Comment cela peut-il se faire ? »

Jésus lui répondit : « Tu es un maître qui enseigne Israël et tu ne connais pas ces choses-là ?

Amen, amen, je te le dis : nous parlons de ce que nous savons, nous témoignons de ce que nous avons vu, et vous ne recevez pas notre témoignage. 
Si vous ne croyez pas lorsque je vous parle des choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses du ciel ? 
Car nul n’est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. 
De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. »

 
Jésus et Nicodème 1.jpg
                     

Le chemin pour aller du "Très-bas" au "Très-Haut"

Seigneur Jésus, Aujourd'hui, dans le suivi de ta Parole dévoilée par Saint Jean, tu nous demandes de marcher avec toi sur le chemin qui va du "Très-bas" au "Très-Haut".

Tu commences par nous rappeler cette naissance à faire afin de renaître d'en haut. Il suffit simplement de puiser à la Source, nous laissant enfanter dans une vraie confiance par ce Souffle de l'Esprit qui, depuis la création du monde, est à l'origine de notre vie.

Mais ne pouvant nous contenter d'une telle affirmation, nous désirons savoir le "comment" de ce qu'il faut faire.

Nous désirons tellement connaître cette RENAISSANCE que nous aimerions bien savoir, d'une manière concrète, la façon dont le "passage" se fait pour aller du "très-bas" au "Très Haut" de nos vies.

Renâitre en Eglise.jpg

Tu ne manques pas de nous reprendre en nous faisant remarquer que nous sommes sensés savoir beaucoup de choses pour les avoir enseignées. Mais, nous sommes comme beaucoup de personnes, et nous attendons pour voir quand cela se passera. Alors que c'est "Ici et maintenant" qu'il convient de vivre ce passage.

Mais pour vivre pleinement cet instant dans le présent, il nous faut apprendre à "RENAÎTRE" avec un cœur aimant.

Nous avons souvent parlé de ce que nous avons appris avec toi ; nous avons témoigné de ce que nous avons vu et entendu dans nos rencontres quotidiennes, signifiées bien souvent par la prière, signe d'une communion avec toi et avec les autres ; et nous voilà incapables de devenir témoins, ne recevant même plus ce dont nous avons témoigné.

Nous ne croyons pas suffisamment au "Très-Bas" de nos vies, ce "Très-Bas" que tu as partagé avec nous : les joies et les peines quotidiennes, les repas pris ensemble, les apaisements des souffrances et les morts vécues comme des mutations successives, chemin d'une mutation dernière.

Si nous ne croyons pas cela, comment pourrions-nous croire au "Très-Haut"que tu nous proposes de vivre, ici et maintenant. Ce "Très-Haut", il est au cœur de chacun : c'est le trésor caché de ton Amour qui nous est donné de toute éternité.

Que faisons-nous de cet Amour qui est au "Plus Haut" de chacun ? Quelle est la confiance que nous nous accordons et accordons aux autres ? Mais quelle est cette confiance que nous disons te faire ?

C'est en répondant à ces questions, que nous saurons d'où vient le vent, né du Souffle de l'Esprit, et où il nous emmène, ici et maintenant.

Seigneur Jésus, c'est pour cela, qu'à l'image du serpent élevé par Moïse dans le désert, tu es glorifié, présence qui a du poids dans nos vies. Ainsi, en te regardant et te faisant confiance, nous prendrons avec toi ce Chemin "du Très-Bas au Très-Haut" et vivrons pleinement, ici et maintenant, avec toi et toutes nos relations.

Alors seulement nous pourrons renaître en Eglise, au Souffle de l'Esprit. Et nous apprendrons peut-être à faire cœur avec la misère de l'autre, en cherchant le chemin qui permet de l'aider à passer du "Très-Bas" au "Très-haut"de sa vie.

En fermant nos oreilles aux "paroles déchaînées", nous écouterons les paroles qui libèrent et cherchent à relever.

Michel GUERRE le 10 avril 2018

Jésus et Nicodème 2017 6.gif 



10/04/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi