Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 11 NOVEMBRE 2017

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 16,9-15.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.

Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose est digne de confiance aussi dans une grande. Celui qui est malhonnête dans la moindre chose est malhonnête aussi dans une grande.
Si donc vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’argent malhonnête, qui vous confiera le bien véritable ?

Et si, pour ce qui est à autrui, vous n’avez pas été dignes de confiance, ce qui vous revient, qui vous le donnera ?

Aucun domestique ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent. »
Quand ils entendaient tout cela, les pharisiens, eux qui aimaient l’argent, tournaient Jésus en dérision.
Il leur dit alors : « Vous, vous êtes de ceux qui se font passer pour justes aux yeux des gens, mais Dieu connaît vos cœurs ; en effet, ce qui est prestigieux pour les gens est une chose abominable aux yeux de Dieu. »

 Dieu et l'argent 18.jpg
                     

Nous relisons la Parole de Dieu dans notre vie.

Seigneur Jésus, en ce jour, tu n'y vas pas de main morte pour nous interpeller sur la manière dont nous nous servons de l'argent.

Celui-ci peut nous permettre de faire beaucoup de choses. Il est là, disponible pour chacun d'entre nous.

Si nous disposons d'une somme d'argent, nous devons nous méfier sur la manière de nous en servir.

Alors ce qui va compter plus que tout, ce n’est pas sa puissance mais ce que nous voulons vraiment.

Ce qui nous permet de vivre vraiment, ce sont nos relations et la manière dont nous les approfondissons.

Nombreux sont les récits, dans le premier et deuxième Testament, qui nous le rappellent. Le récit de la création est déjà relation de ton Père, Seigneur Jésus, avec chacun de nous. Nous pouvons redire ici les paroles premières : "Dieu créa l'homme à son image et à sa ressemblance." Cette image est en nous de toute éternité par un amour donné. Quant à la ressemblance, c'est un chemin à parcourir. Et le dialogue est commencé.

Seigneur Jésus, tes nombreuses rencontres sur le chemin des hommes parcourent l'Evangile. Ce sont des dialogues avec chacun de nous qui sommes tes disciples.

Chacun de nous l’a éprouvé, aussi, lorsqu’il quitte un lieu, une activité, une responsabilité. Ce qui nous reste ce sont les relations vécues. Nous pourrons renouer avec ceux avec lesquels quelque chose de grave a pu se passer. C'est ainsi que l'argent peut nous aider dans nos relations brisées. Mais cela suppose beaucoup d'amour de notre part.

Seigneur Jésus, tu peux tout nous donner si nous t'ouvrons la porte de notre cœur.

Mais notre liberté originelle fait que nous pouvons nous enfermer dans le pouvoir et ricaner de voir les autres plus faibles que nous.

Mais, Seigneur Jésus, nous le savons, il y a toujours la possibilité d'une ouverture qui laisse de la place à l'autre. Et c'est ainsi que les relations peuvent changer.

Méfions-nous cependant, car l'avoir peut l'emporter sur l'être et provoquer bien des conflits entre les hommes.

Pour retrouver la paix entre les nations, il faut retrouver le sens des relations, car le monde en a assez de la guerre et de la haine, des souffrances et des peines, le monde veut l'amour, le monde attend l'Amour de Dieu pour toujours.

Michel GUERRE le 11 novembre 2017

Dieu et l'argent 2.gif



11/11/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi