Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 21 MAI 2018

MON BILLET DU JOUR EN CE LUNDI 21 MAI 2018

1) Ecoutons cette Parole de l'Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 9,14-29.

Jésus, Pierre, Jacques et Jean, en rejoignant les autres disciples, virent une grande foule qui les entourait, et des scribes qui discutaient avec eux. Aussitôt qu’elle vit Jésus, toute la foule fut stupéfaite, et les gens accouraient pour le saluer. Il leur demanda : «De quoi discutez-vous avec eux?»
Un homme dans la foule lui répondit : «Maître, je t’ai amené mon fils, il est possédé par un esprit qui le rend muet; cet esprit s’empare de lui n’importe où, il le jette par terre, l’enfant écume, grince des dents et devient tout raide. J’ai demandé à tes disciples d’expulser cet esprit, mais ils n’ont pas réussi.» Jésus leur dit: «Génération incroyante, combien de temps devrai-je rester auprès de vous? Combien de temps devrai-je vous supporter? Amenez-le auprès de moi.»
On l’amena auprès de lui. Dès qu’il vit Jésus, l’esprit secoua violemment l’enfant; celui-ci tomba, il se roulait par terre en écumant. Jésus interrogea le père: «Combien y a-t-il de temps que cela lui arrive?» Il répondit: «Depuis sa petite enfance. Et souvent il l’a même jeté dans le feu ou dans l’eau pour le faire périr. Mais si tu y peux quelque chose, viens à notre secours, par pitié pour nous!» Jésus reprit: «Pourquoi dire: “Si tu peux”…? Tout est possible en faveur de celui qui croit.» Aussitôt le père de l’enfant s’écria: «Je crois! viens au secours de mon incroyance!»
Jésus, voyant que la foule s’attroupait, interpella vivement l’esprit mauvais: «Esprit qui rends muet et sourd, je te l’ordonne, sors de cet enfant et n’y rentre plus jamais!» L’esprit poussa des cris, secoua violemment l’enfant et sortit. L’enfant devint comme un cadavre, de sorte que tout le monde disait: «Il est mort.» Mais Jésus, lui saisissant la main, le releva, et il se mit debout. Quand Jésus fut rentré à la maison, seul avec ses disciples, ils l’interrogeaient en particulier: «Pourquoi est-ce que nous, nous n’avons pas pu l’expulser?» Jésus leur répondit: «Rien ne peut faire sortir cette espèce-là, sauf la prière.»

 


Jésus guérit un épileptique 4.jpg
                       

 

2) Laissons cette Parole pénétrer dans nos cœurs.

3) Relisons la Parole dans notre vie aujourd'hui.

Jésus, Nous avons écouté et entendu ta Parole. Qui est donc cet homme qui va d'abord vers tes disciples avant de se tourner vers Toi ?

Peut-être chacun de nous quand nous ne savons plus quoi faire en face de la souffrance, la notre ou celle des autres.

Il arrive parfois que quelqu'un nous demande d'aider une personne dont l'enfant est malade. Et voilà que nous restons sans voix et sans réponse devant cette douleur déposée en notre cœur.

Portons notre regard sur toi, Jésus. Tu entres en dialogue avec cet homme qui n'en peut plus de voir souffrir son enfant. Tu écoutes la parole déchirante de l'homme bouleversé : " Mais si tu peux quelque chose, viens à notre secours, par pitié pour nous ! »  L'homme est totalement lié à cet enfant qu'il aime. Qui pourrait le lui reprocher ? Mais peut-être que le lien est si fort qu'il l'enferme au lieu de le délier.

Dans notre maladresse à apporter une aide, il convient de ne pas enfermer celui pour qui nous demandons. Dans notre propre souffrance, il est aussi urgent de ne pas nous enfermer.

Jésus, tu donnes une réponse à cette impuissance ressentie : « Pourquoi dire : 'Si tu peux'...  ? Tout est possible en faveur de celui qui croit. »

Oui, la première démarche est de retrouver la confiance. Alors tout est possible, même si les événements ne sont pas ceux que nous attendions.

Telle est la première clef qui ouvre toute grande la porte de la vie : "Tout est possible à celui ou à celle qui fait confiance".

Humilité de l'homme qui laisse résonner cette réponse que tu lui donnes : "Je crois ! Viens au secours de mon manque de confiance !"

Et c'est alors que celui que l'on croyait mort est délié de ce qui l'enfermait. Dans un geste de tendresse, tu lui saisis la main et le remets debout. Là est la signature de l'amour gratuitement donné, celui qui n'enferme jamais, mais ouvre sur la VIE.

Jésus guérit un enfant 4.jpg

Et la deuxième clef, liée à la première, c'est cette respiration que l'on appelle prière.

"Rien ne peut ouvrir celui qui est en train d'étouffer que la respiration qu'un autre peut lui apporter."

Foi et Prière, confiance et respiration, dans l'inspire et l'expire, sont toujours efficaces pour une reprise en mains, pour un relèvement.

4) Respirons un peu en retenant en nous cet inspire de la confiance et cet expire d'une respiration.

"Je crois ! Viens au secours de mon manque de confiance !"

"Rien ne peut faire sortir cette espèce-là, sauf la prière"

Oui, Seigneur, nous croyons, dans notre insuffisante confiance, que rien ne peut ouvrir celui qui est en train d'étouffer que la respiration qu'un autre veut bien lui apporter."

Michel GUERRE le 21 MAI 2018

Jésus guérit un enfant 5.jpg



21/05/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi