Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 26 MAI 2018

Mon billet de ce jour adresse aux seniors en ce 26 mai 2018

1) Ecoutons la Parole :

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 10,13-16.

On présentait à Jésus des enfants pour les lui faire toucher ; mais les disciples les écartèrent vivement.

Voyant cela, Jésus se fâcha et leur dit : « Laissez les enfants venir à moi. Ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. 
Amen, je vous le dis : celui qui n'accueille pas le royaume de Dieu à la manière d'un enfant n'y entrera pas. »

Il les embrassait et les bénissait en leur imposant les mains.

Jésus et les petits 16.jpg
 
                   

2) Laissons résonner cette Parole en nous.

 

3) Relisons cette Parole dans nos vies.

Seigneur Jésus, à l'inverse de tes disciples comme de tes compagnons d'aujourd'hui, tu dévoiles toujours un immense respect à l'égard de ceux qui sont petits. Tu ne peux comprendre que l'on ne fasse pas la place à ceux que l'on considère souvent comme insupportables et odieux, ignorants, ayant encore tout à apprendre.

A ton époque, mais aujourd'hui encore, les enfants n'ont pas toujours le droit à la parole. Il faudra qu'ils attendent d'être en mesure de la prendre.

a) Toi, Jésus, tu nous invites à nous émerveiller devant la confiance de l'enfant qui se tourne vers son père ou sa mère, se réfugie souvent auprès d'eux, les suppliant parfois de le protéger, s'endormant dans leurs bras.

Il n'est pas d'autre Royaume que cet espace où l'on accueille quelqu'un comme une personne. L'enfant est une personne qui deviendra une "grande personne".

b) Pour toi, Jésus, l'enfant, dans sa fragilité, est encore dépendant.

 Il mérite attention de la part des siens, il mérite respect de tous ceux et celles qui le rencontrent, il attend tellement des autres qu'il se tourne vers toi.

L'enfant dévoile en nous ce que nous sommes à l'égard de ton Père qui nous aime le premier. Nous sommes invités à recevoir et accueillir ce qui nous est donné. Apprendre à nous mettre en état de dépendance afin de recueillir cet Amour de ton Père qui se donne à chacun dans des relations qui ne possèdent pas l'autre mais sont toujours prêtes à le recevoir.

c) Jésus, devant l'enfant, tu t'émerveilles toujours. L'enfant est celui qui apprend tout de son père et de sa mère, manifestant sa reconnaissance en offrant une fleur maladroitement cueillie.

En face de ton Père, nous sommes émerveillés de cet Amour donné. Cet amour qui nous permet aussi de nous aimer les uns les autres.

Nous te disons notre reconnaissance pour le dévoilement de cette gratuité avec laquelle tout nous est donné. En accueillant ainsi cet enfant qui est en nous, nous bâtissons ce Règne de relations qui permet à chacun de respecter l'enfant.

Jésus et les enfants 1.jpg
 

 

Michel GUERRE le 26 MAI 2018

 



26/05/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi